Tous les communiqués de presse
Publié le 04/04/2018

Salon de l’apprentissage et de l’alternance : la Région valorise sa filière d’excellence

Les 6 et 7 avril à Lille Grand Palais, Lille - De 9h à 18h

La Région Hauts-de-France sera présente sur le salon de l’apprentissage et de l’alternance organisé par La Voix l’étudiant les 6 et 7 avril à Lille Grand Palais. Objectif : valoriser l’apprentissage comme filière d’excellence pour les jeunes, au moment où ils choisissent leur orientation.

Icon
Communiqué - Salon de l’apprentissage et de l’alternance : la Région valorise sa filière d’excellence

Le salon un rendez-vous incontournable pour les jeunes

Comment fonctionnent l’alternance et l’apprentissage ? Comment trouver une formation ou une entreprise ? Comment choisir son contrat ? C’est pour répondre à toutes ces questions que la Région a choisi d’être présente au salon de l’apprentissage et de l’alternance les 6 et 7 avril.

La Région Hauts-de-France engagée pour l’apprentissage

Le développement de l’apprentissage est l’un des axes majeurs de la politique régionale en faveur de l’emploi et de l’éducation. La Région aura ici l’occasion de présenter sur son stand l’offre de formation, ainsi que le panel d’aides et de dispositifs à destination des apprentis du CAP au Bac+5 :

  • La carte Génération Hauts-de-France. Une aide de 200 euros est accordée aux apprentis entamant leur première année d’apprentissage, pour l’achat d’équipements nécessaires,
  • La bourse Mermoz. Une aide de mobilité internationale est accordée aux apprentis de l’enseignement supérieur désirant suivre un stage ou une formation à l’étranger,
  • Les aides régionales au transport, à l’hébergement, à la restauration,
  • Le dispositif de relèvement de l’âge d’entrée en apprentissage à 30 ans contre 25 ans,
  • Le dispositif de reprise des apprentis. En cas de rupture du contrat d’apprentissage, la Région attribue à l’apprenti le statut de « stagiaire de la formation professionnelle ». Ce statut, permet à l'apprenti de bénéficier d'une couverture sociale et de garder le salaire qu'il touchait dans son entreprise, pendant trois mois maximum.

Dans le cadre du Plan Apprentissage, la Région soutient aussi les entreprises en levant les freins financiers au recrutement d’apprentis, grâce aux aides suivantes :

  • L’aide d’initiative régionale
  • La prime à l’apprentissage
  • L’aide au recrutement des apprentis
Partager

Send this to a friend