Toutes les actualités
Publié le 11/02/2019
© CCI Hauts-de-France

Le réseau Rev3 se développe en Hauts-de-France

Conférences, rencontres d'affaires, ateliers… Les entreprises innovantes, tournées vers la Troisième révolution industrielle avaient rendez-vous aux Rev3days les 5 et 6 février 2019 à Lille.

Durant deux jours, les acteurs de l'innovation (décideurs, entrepreneurs, financeurs ou responsables territoriaux) se sont réunis à Lille Grand Palais : plus de 1 000 participants pour cette seconde édition des Rev3days. Des espaces de démonstration pour présenter ce qui marche dans les territoires ou en termes de production d'énergies renouvelables, des espaces dédiés à la mobilité "décarbonnée" ou aux nouveaux modèles économiques… Toutes les facettes de Rev3, la Troisième révolution industrielle étaient présentes.

"Prêtez-vous les uns les autres"

Pour les entrepreneurs présents, le salon était aussi l'occasion de "pitcher" leur activité. Clément Hostache a ainsi présenté shareathlon.com, une plateforme web de prêt de matériel sportif. L'objectif : permettre aux gens d'emprunter du matériel sportif auprès de leurs voisins, collègues, etc. et ainsi tester une nouvelle activité avant d'acheter leurs propres affaires.

Incubé à Euratechnologies à Lille, accompagné par le cluster sport-santé-bien-être Vivalley, à Liévin (62), Clément Hostache fait aussi partie des jeunes entrepreneurs soutenus par l'accélérateur Rev3, un programme de la Région Hauts-de-France et de la CCI Hauts-de-France. "Rev3 n'est pas qu'une affaire de technologie, l'économie circulaire en est une composante très importante, rappelle le jeune homme. Et si cela fonctionne pour le matériel sportif, pourquoi ne pas étendre le principe aux livres ou au matériel de cuisine !"

À la rencontre du cœur de cible

Dans un tout autre domaine, Pierre-Yves Lempire, fondateur de bathy drone solutions a profité de l'événement pour nouer de nombreux contacts intéressés par la bathymétrie par drones aquatiques. "Il faut régulièrement retirer les sédiments qui s'accumulent au fond des bassins ou des cours d'eau et empêchent par exemple le passage des bateaux, explique l'entrepreneur. La bathymétrie sert à cartographier la hauteur de ces fonds."

"Jusqu'à présent, on utilisait des barques et des perches mais les drones permettent de travailler sur des zones polluées ou difficiles d'accès pour un coût au moins deux fois moins élevé, poursuit Pierre-Yves Lempire. C'est une activité très spécifique et les Rev3days nous ont permis de présenter notre technologie et rencontrer des communautés de communes, des entreprises, des écoles d'ingénieurs…"
Une belle opportunité pour cette "jeune pousse", elle aussi accélérée par Rev3.

À lire aussi

En Hauts-de-France, rev3 : on en rêve déjà !

La troisième révolution industrielle, appelée rev3, sera celle de la ...


Fourmies, cœur de rev3

Les premières rencontres territoriales de la Troisième révolution ind...


Agrikolis plante ses points relais à la campagne

Pas toujours simple de se faire livrer ses colis lourds et volumineux, e...


Partager

Send this to a friend