Toutes les actualités
Publié le 30/08/2016
nouvelles formations par apprentissage

Rentrée : nouvelles formations par apprentissage

Le plan apprentissage de la Région Hauts-de-France fait aussi sa rentrée. Objectif : atteindre 50 000 apprentis d’ici 5 ans dans un territoire, devenu avec la fusion, le plus jeune de France.

Mesure forte du plan apprentissage, le Conseil régional souhaite renouveler la carte des formations pour la rentrée scolaire 2017 et afin de trouver une meilleure adéquation entre l’offre de formation et les besoins des entreprises locales. Une attention particulière sera également donnée aux métiers d’avenir.

En cette année de transition, la préparation de la rentrée scolaire 2016-2017 par voie de l’apprentissage s'est effectuée en deux temps ; par une première vague de mesures instruites fin 2015 dans chacune des ex-Régions d’abord, puis dans un souci de réactivité face aux besoins des entreprises, par des ajustements de la carte des formations, instruits à l'échelle des Hauts-de-France et votés à partir de juin 2016.

Mesures inédites prises pour la rentrée scolaire 2016-2017

La fibre optique se déploie sur les territoires

En cohérence avec le déploiement de la fibre optique sur le territoire, des formations de techniciens autour de ce procédé sont ouvertes au CFA de l’ADEFA d’Hazebrouck et au lycée des métiers Antoine Lavoisier de Méru.

Ouverture des titres professionnels à l'apprentissage

La politique du titre, initiée par le ministère de l'Emploi en début d’année, vise à ouvrir les titres professionnels à l'apprentissage (cette voie de certification étant habituellement réservée à la formation continue ou à la validation des acquis et de l’expérience). Parmi les 250 titres professionnels du ministère chargé de l'Emploi, les branches professionnelles en ont identifié 86 qui répondent particulièrement à leur besoins.

Dans ce contexte, les CFA des Hauts-de-France, qui dispensaient déjà quelques titres professionnels de façon expérimentale, vont proposer de nouvelles formations. Après instruction et en cas de validation des demandes, les formations seront mises en œuvre avant la fin de l'année.

Le lycée Lavoisier met la fibre optique en lumière

Il y avait déjà le bac pro Systèmes électroniques numériques puis à la rentrée 2015 une formation en alternance niveau IV de "technicien réseaux et services très haut débit" qui sera étendue au niveau académique V dès la rentrée 2016. Cette formation a accueilli en septembre 2015 une session de 15 élèves en niveau IV et ouvre donc en septembre une nouvelle formation de niveau V.

Le lycée des métiers Antoine Lavoisier, à Méru, va encore plus loin : dès septembre 2016, une formation en alternance de niveau V pour devenir "technicien réseaux et services très haut débit" sera dispensée. Grâce au soutien de la Région, les élèves auront à disposition un plateau technique avec poteaux métalliques, réflectomètres, chambres de tirage, cellules en 3D et camion nacelle.

Avec cette nouvelle formation, le lycée Lavoisier répond aux besoins de main-d’œuvre qualifiée des entreprises. D’ici une vingtaine d’années, plus de 1 100 postes de techniciens réseaux devraient être créés en Hauts-de-France, 18 000 postes en France. Avec le déploiement rapide en cours de réalisation et la maintenance du réseau de fibre optique pour les particuliers et les professionnels, les enjeux sont nombreux.

De plus, cette formation répond aux besoins en formation pour le déploiement de la fibre optique. Le plan "France très haut débit" lancé au printemps 2013 et piloté par la "Mission très haut débit", sur délégation du Premier Ministre, prévoit un effort d’investissement de 20 milliards d’euros partagés entre les opérateurs privés et les collectivités afin de connecter plus de 80% des logements en Ftth (Fiber to the home – Fibre optique jusqu’au domicile) d’ici 2022.

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*