Toutes les actualités
Publié le 25/11/2016
universite

La Région se mobilise pour ses universités

Afin de placer les Hauts-de-France dans le peloton de tête des grandes universités européennes, la Région s'engage pour la nouvelle candidature de Lille au label Initiative d'Excellence avec un programme d'investissement de 254 millions d'euros. Un projet majeur et créateur d'emplois à haute valeur ajoutée dans les Hauts-de-France.

Placer les Hauts-de-France dans le peloton de tête des grandes universités européennes : c’est tout l’enjeu du soutien que les élus viennent d’apporter à la nouvelle candidature de l’université de Lille au label «Initiative d’Excellence» (Idex), dont le dossier sera déposé ce 28 novembre. Porté par les 3 universités lilloises appelées à fusionner en 2018, les grands organismes de recherche (l’Inserm, l’Inria et le CNRS) et huit grandes écoles, le projet bénéficie d’un engagement très important de la Région.

Une enveloppe de 254 millions d’euros pour un nouveau modèle d’université

Une enveloppe de 254 millions d’euros (dont 66 millions de fonds européens) a ainsi été définie pour permettre les investissements nécessaires à cette mise à niveau d’excellence. Ils concernent en particulier les bâtiments, le soutien à la recherche, à la formation et à la vie étudiante, les allocations de thèses et l’accueil de chercheurs internationaux… C’est donc un nouveau modèle d’université que la Région souhaite promouvoir, avec un fort rayonnement international, porteur d’innovations et d’activités créatrices d’emplois.

Zéro carbone, ville intelligente et transhumanisme

Dans la même ambition d’excellence, les élus ont également décidé d’un partenariat fort de la Région avec l'Université catholique de Lille.

Un protocole a ainsi été élaboré, allouant à l'Université un montant de 7 millions d’euros sur 5 ans. Ces montants financeront le développement de la recherche autour de plusieurs projets : le campus zéro carbone de Lille Vauban, les développements liés à la «ville intelligente», ainsi qu’une chaire internationale sur le transhumanisme et l’éthique, afin de réfléchir aux conséquences et aux dangers de ces nouvelles techniques. Tous ces projets s’inscrivent dans les enjeux de la 3ème révolution industrielle – rev3.

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*