Toutes les actualités
Publié le 18/05/2017
© Dominique Bokalo - Région Hauts-de-France

Nouveaux trains et nouvelle gestion, priorité aux usagers

Coup de neuf sur les lignes de trains Paris-Amiens-Boulogne et Paris-Saint-Quentin-Maubeuge/Cambrai.

C’est la conséquence directe de la reprise en main de la Région des lignes ferroviaires Paris-Amiens-Boulogne et Paris-St Quentin-Maubeuge-Cambrai. Au-delà du sauvetage de lignes, et donc de gares, appelées à être fermées, et la gestion des axes à partir du 1er janvier 2019, les usagers vont pouvoir profiter de 10 rames "nouvelle génération".

"100 % made in Hauts-de-France"

Pour plus de confort, de sécurité et de ponctualité, la Région a fait le choix du 100% made in Hauts-de-France : les nouveaux matériels seront fabriqués par Bombardier, à Crespin (59). Ces trains Regiolis et Regio 2N à deux étages seront financés, au terme d’un protocole avec l’Etat pour la reprise de ces lignes, à hauteur de de 400 millions d’euros, à laquelle s’ajoute un montant de 15 millions d’euros versé chaque année pour compenser le déficit d’exploitation.

Plus de confort et d’espace avec du matériel plus moderne, un service et une régularité renforcés grâce à la reprise de la gestion de ces lignes : en mettant l'usager au cœur de ses priorités, la Région va plus loin que le sauvetage des lignes et des gares et donne un second souffle à tout un territoire.

 

À lire aussi

Ça roule pour notre industrie ferroviaire !

Le 22 février, Xavier Bertrand et Valérie Pécresse ont visité les si...


Ferroviaire : le technicentre de Calais passe à l’électrique

Au moment où l’électrification des lignes de train se développe sur...


72 millions pour l’étoile ferroviaire de Saint-Pol-sur-Ternoise

La Région Hauts-de-France s’engage dans des travaux de modernisation ...


Envoyer à un ami