Toutes les actualités
Publié le 13/10/2016
Politique de la ville

Une nouvelle politique de la ville pour l’emploi et le développement

Pour encore plus de proximité

Insertion par l’emploi, rénovation urbaine, association des habitants aux décisions… La Région adopte son nouveau cadre d’intervention en faveur des quartiers de la politique de la ville.

Convaincue que l’amélioration des conditions de vie des habitants dans les quartiers prioritaires passe par le développement économique et l’emploi, la Région Hauts-de-France s’est fixée un nouveau cadre d’intervention pour sa politique de la ville.

Elle va ainsi renforcer l’accompagnement des jeunes les moins qualifiés vers la formation, en particulier en soutenant les actions contre le décrochage scolaire qui touche encore chaque année près de 15 000 jeunes de 15 à 25 ans.

Favoriser l’insertion par l’emploi

A travers l’action économique, en particulier en faveur du commerce et de l’artisanat, la Région compte favoriser l’insertion par l’emploi et l’entrepreneuriat. Elle soutient également l’accès à l’apprentissage pour les jeunes des quartiers prioritaires.

La stratégie régionale pour la 3ème révolution industrielle, fondée notamment sur une économie de partage, de durabilité des produits ou de circuits courts constitue par ailleurs une formidable opportunité pour le développement local. Elle sera mobilisée au service de la politique de la ville.

Aux côtés des collectivités locales,  la Région accompagnera aussi les investissements et les opérations de rénovation et de nouvelles organisations urbaines au cœur des quartiers prioritaires.

86 millions de fonds européens mobilisés

L’Europe se mobilise aussi puisque des fonds européens à hauteur de 86 millions d’euros seront réservés à des investissements en lien avec la politique de la ville. Au-delà,  c’est la mobilisation et la convergence de l’ensemble des politiques régionales (formation, lycées, transport, culture, santé…) qui devra bénéficier aux habitants des quartiers prioritaires.

Les habitants associés à la démarche

Point clé de cette démarche : l’association des habitants aux décisions qui les concernent. La Région veillera donc, dans les projets et actions qu’elle subventionnera, à ce que leur participation soit pleinement intégrée.

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*