Toutes les actualités
    Publié le 06/04/2016

    Paris-Roubaix : c’est reparti jusqu’en 2020

    Le renouvellement du partenariat majeur entre ASO, organisateur de la course, et la Région Hauts-de-France pour les éditions 2017, 2018, 2019 et 2020 de Paris-Roubaix a été signé ce 6 avril.

    Pour la première fois, la Reine des Classiques se déroulera en intégralité dans une unique région : les Hauts-de-France. "Paris-Roubaix est un outil de promotion idéal de notre région, il nous permet de montrer notre vrai visage, la réalité des territoires traversés. Et avec une diffusion dans 190 pays, cela nous offre une véritable couverture internationale" se réjouit Xavier Bertrand, qui a également annoncé que les pavés et secteurs pavés seraient inscrits au patrimoine culturel régional pour qu'il n'y ait plus de crainte sur leur entretien et ainsi assurer la pérennité de la course.

    Des pavés redoutables, et redoutés depuis 120 ans

    "Le parcours de cette 114e édition comporte 52,8 km de pavés, il est légèrement modifié par rapport aux années précédentes, précise Thierry Gouvenou, directeur de l'épreuve (ASO). L’itinéraire empruntera en effet le hameau du Buat, (secteur N°22 : 127.5 km - 1700 m -  +++ - NDLR) un secteur pavé atypique qui traverse un paysage de bocage et est le seul en montée." Les niveaux de difficulté des 27 secteurs pavés du tracé sont notés en fonction de la longueur des zones, de l’irrégularité des pavés, de l’état général du tronçon et de son emplacement dans la course de + pour les plus faciles à +++++ pour les plus difficiles.
    Les premiers tremblements de la journée débuteront à Troisvilles (secteur N°27 : 98.5 km - 2200 m -  +++), mais c’est à la Trouée d’Arenberg (secteur N°18 : 162 km - 2400 m - +++++) que les coureurs  retrouveront le premier des trois secteurs pavés classés  "5 étoiles". Ils s'expliqueront plus tard à Mons-en-Pévèle (Secteur N°10 : 209 km - 3000 m - +++++) et au mythique « Carrefour de l’Arbre » (Secteur N°4 – 240.5 km - 2100 m - +++++), pour tenter de jouer les premiers rôles à l’arrivée sur le vélodrome historique à Roubaix.

    Et voici la liste complète des 27 secteurs pavés que les coureurs emprunteront dimanche, qui ont été évalués en fonction de leur niveau de difficulté : longueur des zones, irrégularité des pavés, état général du tronçon et de son emplacement dans la course.

    27. Troisvilles - Inchy (98,5 Km - 2200 m) +++
    26. Viesly – Quiévy (105 Km - 1800 m) +++
    25. Quievy – Saint-Python (107.5 Km - 3800 m) ++++
    24. Saint-Python (112,5 Km - 1500 m) ++
    23. Vertain – Saint-Martin-sur-Ecaillon (120,5 Km - 2300 m) +++
    22. Capelle à Ruesnes (127 Km - 1700 m) +++
    21. Quérénaing - Maing (137,5 Km - 2500 m) +++
    20. Maing à Monchaux-sur-Ecaillon (141 Km - 1600 m) +++
    19. Haveluy - Wallers (154 Km - 2500 m) ++++
    18. Trouée d’Arenberg (162 Km - 2400 m) +++++
    17. Wallers - Hélesmes, dit « Pont Gibus » (168 Km - 1600 m) +++
    16. Hornaing – Wandignies (175 Km - 3700 m) ++++
    15. Warlaing - Brillon (182.5 Km - 2400 m) +++
    14. Tilloy - Sars-et-Rosières (186 Km - 2400 m) ++++
    13. Beuvry-la-Forêt - Orchies (192.5 Km - 1400m) +++
    12. Orchies (197.5 Km - 1800 m) +++
    11. Auchy-lez-Orchies - Bersée (203.5 Km - 2700 m) ++++
    10. Mons-en-Pévèle (209 Km - 3000 m) +++++
    9. Mérignies - Avelin (215 Km - 700 m) ++
    8. Pont-Thibaut - Ennevelin (218 Km - 1400 m) +++
    7. Templeuve - Moulin de Vertain (224.5 Km - 700) ++
    6. Cysoing - Bourghelles (231 Km - 1300 m) +++
    Bourghelles - Wannehain (233.5 Km - 1100 m) +++
    5. Camphin-en-Pévèle (238 Km - 1800 m) ++++
    4. Le Carrefour de l’Arbre (240.5 Km - 2100 m) +++++
    3. Gruson (243 Km - 1100 m) ++
    2. Willems - Hem (249.5 Km - 1400 m) ++
    1. Roubaix (256.5 Km - 300 m) +