Toutes les actualités
Publié le 19/01/2017

LaSalle Beauvais carbure à l’ozone

L'institut polytechnique LaSalle Beauvais se dote d'une plateforme de recherche et de développement dédié à l'ozone. Un outil unique en Europe, soutenu par la Région.

Sur les hauteurs du campus universitaire LaSalle Beauvais, le bâtiment sécurisé de 900 m² est le dernier-né de la fameuse école d'ingénieurs. Son nom : Ozone LaSalle 03, soit l'abréviation chimique de l'ozone. Ce gaz, tout le monde, ou presque, le connait de nom. C'est lui qui entre dans la composition de l'atmosphère terrestre – la fameuse "couche d'ozone" – et nous permet d'être protégés des rayons ultraviolets émis par le soleil. Ses vertus pour l'industrie agroalimentaire, la sécurité sanitaire ou encore l'agriculture sont, elles, encore peu connues.

Voilà pourquoi une poignée de chercheurs de LaSalle Beauvais a décidé, dès 2006, de trouver le moyen d'utiliser l'ozone dans les bioressources. L'idée : offrir une alternative crédible, efficace et durable, aux composants chimiques et répondre aux nouveaux enjeux environnementaux.

"L'utilisation de l'ozone est connue depuis plus d'un siècle : elle a permis des économies massives dans le traitement de l'eau ou encore dans le secteur de la papeterie, avance Thierry Aussenac, le directeur scientifique d'Ozone LaSalle 03. Ce gaz pourrait être très utile dans la désinfection et la stabilisation des produits d’origine biologique, la valorisation des déchets d'origine biologique ou encore le traitement des effluents agro-industriels. Le champ des possibles ouvert par le traitement plus poussé de l'ozone semble infini."

En Hauts-de-France, unique en Europe

A l'intérieur de la vaste halle, une dizaine d'enseignants-chercheurs travaillent depuis septembre 2016 à la valorisation de l'ozone. Très prochainement, ces opérateurs seront rejoints par des partenaires industriels, venus à Beauvais pour générer et tester l'ozone. La raison réside dans la composition du gaz lui-même. Très oxydant, fabriqué à partir d'oxygène et d'électricité, l'ozone est non stockable, non transportable et sa durée de vie minime ne dépasse pas 20 minutes. C'est pourquoi, dès la genèse du projet de plateforme de recherche sur une application future de l'ozone, le principal industriel du secteur a été associé.

"L'ambition portée par Ozone LaSalle 03 est de créer un outil collaboratif, de mutualisation entre les chercheurs et les étudiants de LaSalle Beauvais, les partenaires académiques et les industriels. Nous travaillons donc de façon très étroite avec Suez, confirme Frédéric Pouyet, chercheur au sein de LaSalle 03. Le numéro 2 mondial dans les domaines de la gestion de l’eau et des déchets dispose d'une réelle expertise dans la génération de l'ozone : c'est cette entreprise qui nous fournira l'ozone pour multiplier les expériences dans ce centre unique en Europe."

Futur leader mondial ?

Autre géant industriel, bien connu dans la région et associé aux travaux de la nouvelle plateforme de recherche : Bonduelle. L'ozone peut en effet s'avérer très utile pour l'industrie agroalimentaire, dans le cadre de la sécurité sanitaire des aliments ou la conservation des produits frais.

"La possible utilisation de l'ozone est très diverse, continue Thierry Aussenac. Nos domaines de recherche concernent autant l'industrie que la chimie verte qui ambitionne de se substituer aux agents chimiques et aux produits dérivés du pétrole, la valorisation des agroressources et l'émergence de produits à faible impact environnemental comme les biomatériaux. C'est une vraie niche, qui peut faire de LaSalle Beauvais le futur leader européen voire mondial dans le domaine des applications de l'ozone."

À lire aussi

Appel à projets pour les allocations de recherche 2017

L'appel à projets s'adresse aux laboratoires de recherche labellisés e...


« Faire des Hauts-de-France une région pilote et exemplaire »

Entretien avec Philippe Vasseur, Commissaire spécial pour la revitali...


Dans la Somme, la ferme du futur déploie ses drônes

Inaugurée dans la Somme jeudi 2 juin, la ferme du futur conjugue agrono...


Pour aller plus loin


Infos pratiques

La plateforme Ozone LaSalle 03, qui a bénéficié du soutien financier de la Région, a été inaugurée le 13 janvier en présence de Xavier Bertrand. Le président du Conseil régional a affirmé que « la Région Hauts-de-France continuerait d’accompagner la recherche » et a salué une plateforme symbolique de « l’innovation dans le domaine environnemental et agricole. »

LaSalle Beauvais
19 rue Pierre Waguet – 60000 Beauvais
03 44 06 25 25 / unilasalle.fr

Partager

Send this to a friend