Toutes les actualités
Publié le 28/09/2018

Des tiers-lieux du numérique dans les Hauts-de-France

Dans le cadre de sa politique numérique, la Région Hauts-de-France a décidé de soutenir financièrement le développement des tiers-lieux numériques. Deux communautés de communes ont demandé et obtenu le soutien de la Région pour mettre en place de telles structures

Un tiers-lieu est un lieu accessible à tous : habitants, associations, entrepreneurs, acteurs publics locaux, etc. Il combine au moins deux de ces cinq fonctions :

  • un atelier de fabrication numérique (ou FabLab)
  • un espace de travail partagé (ou coworking)
  • un espace de télétravail ponctuel
  • de la médiation numérique (pour sensibiliser et initier aux outils et pratiques numériques)
  • de l'accompagnement aux porteurs de projets numériques (entreprises, associations …)

Ces lieux contribuent à stimuler l’innovation numérique dans les territoires.

Un faitout connecté à Saint-Erme (02)

À Saint-Erme dans l'Aisne, le "faitout connecté" sera inauguré le 27 octobre 2018. "On a fait le pari d'un lieu vraiment hybride", explique Claire Dubos, responsable des services à la population de la Communauté de communes de la Champagne picarde. Cet ancien cabinet médical a été complètement réhabilité pour offrir aux habitants une concentration de services publics.

"Le centre névralgique sera la Maison de service au public, continue Claire Dubos. Ici, les visiteurs seront accompagnés dans leurs démarches administratives numériques ou pourront rencontrer des représentants du Département ou de la mission locale, par exemple". De plus, ce tiers-lieu propose un fablab, un espace de coworking et de télétravail avec un secrétariat partagé, mais aussi un service de garde d'enfants avec une maison d'assistantes maternelles.

Des animations pour tous les publics

À Saint-Erme, des animations à destination des différents publics sont également prévues. "Il y aura des "afterwork" et des petits déjeuners sur les actualités juridiques pour les entrepreneurs, poursuit Claire Dubos, mais aussi des formations aux outils digitaux pour les personnes qui manquent d'autonomie sur les questions numériques."

Pour les adeptes des jeux vidéo, la communauté de communes prévoit des soirées gaming et les plus jeunes pourront participer, tous les mercredis, à des goûters numériques.​

À lire aussi

Numérique : la Région veut inspirer les startupers

Start Up Week-ends, hackathons, week-end innovation… La Région booste...


Rejoignez le réseau de « tiers lieux du numérique »

Stimuler l’innovation numérique pour permettre aux Hauts-de-France de...


Partager

Send this to a friend