Toutes les actualités
Publié le 11/07/2018

Nausicaá, figure de proue du tourisme régional

27 ans après son ouverture, Nausicaá vient de changer de dimension. Avec la nouvelle extension et son nouveau bassin, le second site touristique au nord de Paris (après le Parc Astérix) héberge désormais le plus grand aquarium d'Europe.

Ouvert au public depuis 1991, Nausicaá a toujours eu la vocation d'être plus qu'un simple aquarium. "C'est un établissement qui sensibilise à une meilleure gestion des océans, assure Philippe Vallette, son directeur général. Il questionne le lien entre l'homme et l'océan, et les enjeux sont nombreux, notamment en ce qui concerne le climat. Le message essentiel est que chacun peut agir !"

16 millions de visiteurs

Si en 27 ans, le Centre national de la Mer a accueilli plus de 16 millions de visiteurs, dont près d'un tiers d'étrangers, c'est que l'établissement a su constamment évoluer et se développer.

En plus de la boucle initiale intitulée "Des rivages et des hommes", une première extension ouvre en 1998. C'est l'arrivée des lions de mer. En 2006, les manchots du Cap s'installent, en 2016 un nouvel espace d'exposition dédié à la forêt tropicale… On peut venir et revenir à Nausicaá, il y a toujours des nouveautés qui nous surprennent.

2018, une nouvelle dimension

Inaugurée en mai 2018, la dernière extension en date fait de Nausicaá le plus grand aquarium d'Europe et le quatrième au niveau mondial. Avec "Voyage en haute-mer", le grand Nausicaá propose désormais aux visiteurs de découvrir la biodiversité de l'île de Malpelo, au large de la Colombie.

Pour cela, des travaux exceptionnels (122 millions d'euros) commandités par la Communauté d'agglomération du Boulonnais ont été entrepris : un bassin de 60 m de long, 35 m de large et 8 m de profondeur contenant 10 millions de litres d'eau. Mais aussi un tunnel transparent de 18 m, une baie vitrée de 54 tonnes : 20 m de large, 5 m de haut et 38 cm d'épaisseur !

Le projet d’extension de Nausicaá comprend une seconde phase "Au pays des Aurores Polaires". Elle démarrera prochainement et donnera à voir un univers… glacial !

Faire rayonner les Hauts-de-France

Convaincue de l'importance de cet équipement régional en termes d'attractivité et de rayonnement du territoire, la Région a participé au financement des travaux à hauteur de 28 millions d'euros et l'Union européenne de 17 millions d'euros. Il s’agit du seul "grand projet européen" (projet dont le coût total est supérieur à 50 millions d'euros) de la période 2014-2020 pour le territoire des Hauts-de-France.

"Les attentes vis-à-vis de cette nouvelle extension sont aussi bien éducatives qu'économiques, explique Philippe Vallette. Une étude a montré que nos visiteurs dépensent actuellement en moyenne 50 euros dans l'agglomération lorsqu'ils viennent chez nous. Avec des visites plus longues et un nombre accru de touristes, nous attendons 70 millions d'euros de retombées économiques annuelles pour le territoire".

Le nouveau Nausicaá, qui a d'ores et déjà permis la création de 100 emplois directs, devrait en effet attirer plus d'un million de visiteurs chaque année.

À lire aussi

Nausicaá comme vous ne l’aviez jamais vu

Cet été, rendez-vous à Boulogne-sur-Mer (62) pour plonger dans le plu...


Nausicaá : 25 ans, ça se fête !

Pour ses 25 ans, Nausicaá propose un programme festif et de nombreuses ...


Hauts-de-France, terres de tourisme

Une nouvelle dynamique pour développer le tourisme


Pour aller plus loin


Infos pratiques

Nausicaà
Centre national de la mer
Boulogne-sur-Mer (62)
03 21 30 99 99
www.nausicaa.fr
Ouvert tous les jours de 9h30 à 18h30 (et jusque 20 heures les samedis et en juillet-août)
Tarif : 25,90 euros pour les plus de 12 ans et 19,50 euros de 3 à 12 ans

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Partager

Send this to a friend