Tous les contenus classés dans citoyenneté


250 personnes ont participé au lancement des Rencontres pour redynamiser nos centres villes et centres-bourgs, le 14 novembre 2018 à Bapaume (62). Pendant plus de deux heures d'échanges, élus locaux et professionnels ont pu esquisser l'avenir des quartiers centraux des communes des Hauts-de-France.


Touché depuis 8 ans par la maladie de Parkinson, l'Amienois Christian Dubreucq distille dans son livre "Je lutte contre Parkinson" des dizaines d'idées, de trucs et astuces pour alléger le fardeau de la vie quotidienne.


À Thiepval (80) comme ailleurs, les Jardins de la Paix éclosent à proximité des hauts lieux du souvenir en Hauts-de-France. Ces espaces, aménagés en collaboration avec les nations meurtries lors de la Grande Guerre, s’ouvrent à toutes les générations.


Réalisés par des artistes originaires des nations qui ont combattu en Hauts-de-France durant la Première Guerre mondiale, 15 "Jardins de la paix" voient le jour à proximité des hauts lieux de souvenir.


L'année 2018 marque le centenaire de la fin d'un cauchemar qui a duré quatre ans. Partout dans la région, des commémorations se déroulent pour transmettre aux générations actuelles le souvenir de ceux qui se sont battus et sont morts ici. À Herlies (59), quelque 500 personnes ont assisté le 20 octobre 2018 à l'inauguration d'un mémorial en souvenir des combattants de la bataille du Pilly.


"Haut & Fort !" : voilà notre nouveau cri de ralliement, à partager avec tous les habitants des Hauts-de-France. Jeune ou doyen, startuper ou agriculteur, gastronome ou sportif : nous avons tous (l'amour de) notre région en commun.


Dans le cadre du dispositif PIC (Projet d’initiative citoyenne), Denis Vinckier est venu à la rencontre des partenaires de la Région Hauts-de-France. Le temps d’échanges et de rencontres, le conseiller régional a pu saluer la réussite de projets réalisés avec la participation des associations et des habitants à la vie de leur quartier.


Les commémorations du Centenaire rappellent à quel point le devoir de mémoire demeure, dans notre Région, très fort. En juillet 2018, la Région a ainsi décidé de mettre en place une nouvelle politique du devoir de mémoire, notamment pour soutenir des projets associatifs, culturels, et développer le tourisme de mémoire dans les Hauts-de-France.


Dans le cadre de sa politique numérique, la Région Hauts-de-France a décidé de soutenir financièrement le développement des tiers-lieux numériques. Deux communautés de communes ont demandé et obtenu le soutien de la Région pour mettre en place de telles structures