Toutes les actualités
Publié le 26/04/2016
séance plénière

Mesures phares adoptées par la Région Hauts-de-France en séance plénière

Les élus de la Région Hauts-de-France se réunissent ce mardi 26 avril 2016 en séance plénière. Cet article sera mis à jour au fil de la journée avec les principales mesures adoptées.

La Génération Hauts-de-France aura sa carte

La jeunesse picarde connaissait déjà la carte Picardie Cursus. La jeunesse de la nouvelle grande Région aura désormais la Carte Génération.

L’ancienne Région Picardie avait mis en place pour la rentrée scolaire 2015 un dispositif d’accompagnement des jeunes. Son nom : Picardie Cursus. Son utilité : mettre au service de la jeunesse régionale une plateforme de services en ligne et une carte multi-services. Cette carte, gratuite et accessible à tous les Picards âgés de 15 à 25 ans – lycéens, étudiants, apprentis – permettait de bénéficier de nombreux avantages : bons plans, réductions, souscription à une licence sportive, aides régionales pour réaliser ses projets et commencer à s’insérer dans la vie professionnelle…

L’assemblée régionale a décidé, le 26 avril 2016, d’adopter une délibération qui permet d’étendre le dispositif Génération à l’ensemble des lycéens et apprentis de l’ensemble de la Région.

Une délibération ultérieure fixera le périmètre des bénéficiaires éligibles ainsi que les aides qui leur seront allouées.

Plan apprentissage

Voir l'article dédié à ce plan.

Pass Formation : accompagner les projets professionnels des demandeurs d’emploi

Voir l'article dédié.

Après avoir initié Proch’Emploi, un dispositif unique de rapprochement entre employeurs et demandeurs d’emploi, la Région lance Pass Formation.

Pass Formation va tout d’abord permettre d’accompagner les projets individuels de formation des demandeurs d’emploi. Comment ? En permettant au bénéficiaire de l’aide d’accéder à une formation qualifiante ou certifiante en lien direct avec son projet professionnel (évolution de carrière, création ou reprise d’entreprise).

Cette aide régionale sera attribuée sous forme d’un Chèque Pass Formation. Ce Chèque, demandé directement via Proch’Emploi par le demandeur d’emploi ou par les réseaux d’accompagnement, sera nominatif et valable pour une action de formation ciblée et un montant ciblé. Bon à savoir : les formations en lien avec un métier en tension ou présentant une difficulté de recrutement sur le territoire seront privilégiées. Les projets de formations feront l’objet d’une validation et d’une procédure régionale simplifiées.

L’aide régionale est plafonnée à un coût horaire de référence de 9 € et ne pourra dépasser 4 000 € par stagiaire.

Pass Emploi : former un demandeur d’emploi bientôt recruté

Voir l'article dédié.

Ce nouveau dispositif soutient les plans d’action personnalisés des demandeurs d’emploi qui sont recrutés par une entreprise.

Pass Emploi est une adaptation du cadre existant des Aides à la formation individuelles (AFI) relevant de l’accompagnement au recrutement. L’objectif est clair : développer les compétences d’un demandeur d’emploi, via la formation et l’acquisition de connaissances, dans la perspective d’un recrutement confirmé par une entreprise.

Le dispositif Pass Emploi s’adresse à un ou plusieurs demandeurs d’emploi repérés dans le cadre de la démarche Proch’Emploi ou sélectionnés par les réseaux pour l’emploi, qui expriment un besoin de formation.

Les formations éligibles, co-construites dans le cadre des Préparations opérationnelles à l’emploi (POE), sont définies par l’entreprise et visent l’adaptation au poste de travail repéré. Ces formations doivent être effectuées dans la région Hauts-de-France (sauf absence desdites formations en région).

La demande de subvention est envoyée à la Région par l’entreprise et indique le nombre prévisionnel de créations de postes.

L’intervention régionale, selon le coût pédagogique et la durée de formation, sera accordée soit à l’organisme de formation, soit directement à l’entreprise (si la formation est réalisée par l’entreprise). De son côté, l’entreprise s’engage à recruter par écrit les candidats formés.

L'éTER en Hauts-de-France : des destinations estivales pour 1€ (2€ l’aller-retour)

Pour la période estivale, la Région a décidé de lancer une nouvelle opération : l’éTER en Hauts-de-France.

En 2015, le dispositif régional TER-MER/TER-VERT avait déjà permis à 90 000 personnes de s'évader pendant une journée, 5 week-ends durant l'été. Afin de dynamiser la découverte de la région Hauts-de-France via le chemin de fer, l’assemblée régionale a décidé d’adopter à l’échelle de la grande Région l'éTER en Hauts-de-France

Cette opération sera mise en œuvre :

  • pour 4 week-ends "MER" (9-10 juillet, 23-24 juillet, 6-7 août, 20-21 août), via 10 gares du littoral et avec l’appui de 23 trains supplémentaires,
  • pour 3 jours "VERT" à destination des espaces naturels, les 29-30-31 juillet, via 11 gares et avec l’appui de 3 trains supplémentaires à l’offre TER régulière,
  • pour des journées "VILLES" vers des destinations urbaines, du 14 au 22 juillet 2016, via 21 gares.

Le billet de train relatif à ce dispositif sera proposé aux usagers à un prix de 2€ (aller-retour), sans condition de possession d’une carte de réduction.

Des liaisons en bus seront assurées, en lien avec les autorités organisatrices de la mobilité, depuis les gares d’arrivée jusqu’aux destinations estivales. Une mise à disposition d’une location de vélos à tarifs préférentiels sera également organisée pour les usagers lors des opérations "MER" et "VERT".

Le debrief de la plénière

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*