Toutes les actualités
Publié le 04/07/2018

Prévention de la radicalisation : la Région adopte une Charte de la laïcité

Prévenir la radicalisation, défendre la laïcité… Ces enjeux relevant de l’intérêt supérieur de la Nation, la Région souhaite y contribuer pleinement, en mobilisant tous les leviers dont elle dispose, et en intervenant en complémentarité avec l’ensemble des acteurs (État, collectivités territoriales, associations, société civile). Elle vient d’adopter en ce sens un plan d’action et une Charte régionale de la laïcité et des valeurs républicaines.

Prévenir la radicalisation, défendre partout la laïcité… Ces enjeux républicains sont une priorité de la Région. C’est en effet la mobilisation de l’ensemble des acteurs (Etat, collectivités, associations, société civile) qui permet d’être efficace sur le terrain.

Dans cet esprit, la Région a décidé de mobiliser l’ensemble des leviers dont elle dispose.

Une "charte de la laïcité et des valeurs républicaines"

Au-delà des  actions qu’elle mène déjà pour la sécurité, en particulier dans les lycées, mais aussi la formation spécifique apportée aux détenus, la Région souhaite aller plus loin en se dotant d’une "Charte de la laïcité et des valeurs républicaines" destinée notamment à l’ensemble des associations du territoire soutenues par la Région.

Désormais, il est proposé de conditionner l’attribution de financements régionaux à l’adhésion, au respect et à la diffusion de cette charte.

Des actions dans les lycées, des formations et un fonds de concours

Les Hauts-de-France ont également décidé d’agir spécifiquement en direction des lycées. Les phénomènes de radicalisation apparaissent en effet comme profondément liés à l'exploitation de conflits d'identité, souvent renforcées par des ruptures familiales ou scolaires.

Ainsi, des actions éducatives spécifiques seront soutenues par la Région. Un fonds de concours sera mis en place auprès des établissements pour faciliter la formation des enseignants sur le sujet, en lien avec le Rectorat.

Parallèlement, des actions de formation seront développées à l’attention des personnels, leur permettant de détecter d’éventuels signes de radicalisation et  de pouvoir opérer des signalements.

Enfin, la Région portera l’organisation de formations auprès des acteurs du monde culturel et sportif (ligues, têtes de réseaux culturelles…) afin que puisse se systématiser la mise en place d’un référent "Valeurs de la République, laïcité, prévention de la radicalisation" au sein de ces structures.

Soutien aux projets en faveur des valeurs de la République

La Région apportera aussi son soutien de façon privilégiée aux projets qui ont pour objectif la défense des valeurs républicaines, du principe de laïcité et la prévention de la radicalisation. En lien avec les EPCI, elle s’attachera à prioriser dans les contrats de ville, les projets portant sur ces thèmes.

Dans les contrats de ville, la Région accordera une priorité aux projets portants sur ces thèmes, en liaison avec les EPCI. En amont, un soutien sera également apporté à la recherche appliquée sur les évolutions du processus de radicalisation, en se mobilisant au sein d’appels à projets universitaires en direction des doctorats liés à cette thématique.

À lire aussi

Marchés publics

Gagnez les marchés de la Région ! La Région fixe un nouveau cap pou...


845 millions d’euros pour les lycées des Hauts-de-France

La Région va entreprendre de grands travaux et investir massivement dan...


Les commentaires sur cet article sont désormais fermés. Pour toute information complémentaire, appelez-le 0.800.026.080 ou posez-nous votre question ici.

2 commentaires sur “Prévention de la radicalisation : la Région adopte une Charte de la laïcité”

  1. Jean François MICHEL -

    Oui, très bien, mais ne pas viser seulement les musulmans; L’intégrisme, le prosélytisme est inhérent aux religions.

  2. gonthier gilles -

    Et à quand une charte de civilités ce qui pourrait diminuer la radicalité ?

Partager

Send this to a friend