Toutes les actualités
Publié le 07/12/2018

Au Louvre-Lens, l’histoire des Hauts-de-France révélée par l’archéologie

Avec sa nouvelle exposition "Les matières du temps", le Louvre-Lens vous invite à traverser des siècles d'histoire par un biais inattendu : les matériaux. Une visite ludique et pédagogique autour de trésors d'archéologie, pour toute la famille.

Un Harpon magdalénien en os d’aurochs, mis au jour à Dourges (62). Des sculptures en pierre calcaire, révélées lors de fouilles menées en 2014 à Pont-Sainte-Maxence (60). Le pavement coloré d'un sol en terre cuite dévoilé à Saint-Martin-Hardinghem (62). Un reliquaire en forme de cœur, trouvé en 2007 lors des fouilles de la place Carnot à Douai (59) qui ont donné accès aux vestiges de l’église Saint-Jacques et son cimetière paroissial. Au cœur du Louvre-Lens, de véritables trésors se révèlent aux visiteurs de l'exposition "Les matières du temps". Un aperçu original et inédit de la diversité et de la richesse des découvertes archéologiques réalisées sur le territoire.

"À travers l’exposition, c’est la question des matériaux qui a été choisie comme angle d’approche, explique Marie Lavandier, directrice du musée du Louvre-Lens. La sélection d’œuvres permet d’aborder de nombreuses problématiques de l’archéologie : circulation des matières premières, acquis et choix techniques, influences culturelles réciproques…"

L'ensemble des musées des Hauts-de-France mobilisés

Quel lien entre "Les Belles d’Orchies", ces statues médiévales mises au jour à Orchies en 2015 et une hache néolithique découverte à Bouchain ? Réponse : les Hauts-de-France ! C'est ce qui fait l'originalité de l'exposition "Les matières du temps" : tous les musées des Hauts-de-France - Abbeville, Amiens, Bavay, Lille, Laon, Lomme, Noyon... - y ont participé. Chacun a pu apporter sa pierre à l'édifice et proposer quelques chefs-d'œuvre sortis des réserves. L'ensemble permet d'avoir une vision globale de l'histoire des Hauts-de-France, des différents chapitres que la région a traversés, depuis la Préhistoire jusqu'au Moyen Âge.

"Les Hauts-de-France constituent une terre d’archéologie depuis les débuts de cette discipline puisqu’il est fait mention d’une exploration du site de Vendeuil-Caply, dans le sud de la région, dès 1574, confirme Marie Lavandier. L'exposition "Les matières du temps" est la première exposition d’archéologie régionale que notre établissement propose à son public. Cette exposition a également permis de mobiliser tous les acteurs de la discipline qui travaillent ensemble au quotidien pour l’étude, la préservation et la valorisation de ce patrimoine de proximité."

Une expo pour toute la famille

Pour chacune de ses expositions, le Louvre-Lens attache une importance particulière à toucher tous les publics. "Les matières du temps" ne font pas exception, avec des temps forts accessibles à toutes les générations :

  • des visites-ateliers 4-7 ans, autour de La dame de Lens. "Qui était cette dame dont on a retrouvé la tombe en 1842, une princesse mérovingienne ? Mystère !"
  • des visites-ateliers 8-12 ans "En mille morceaux". Être archéologue, c’est avant tout aimer les puzzles !
  • des visites-ateliers pour les familles

À lire aussi

« Papi, raconte-moi l’amour ! »

Dans le cadre de la nouvelle exposition Amour du Louvre-Lens, des grands...


À Beauquesne, l’art se cultive à la ferme

11e édition de L'Opération à cour ouverte, à Beauquesne (80).


Devoir de mémoire : 16 projets déjà soutenus par la Région

Les commémorations du Centenaire rappellent à quel point le devoir de...


Pour aller plus loin


Infos pratiques

Exposition « Les matières du temps »
Du 1er décembre 2018 au 20 mai 2019 au Louvre-Lens
99, rue Paul Bert 62300 Lens
louvrelens.fr

Partager

Send this to a friend