Publié le 24/11/2015

Littoral

La région Hauts-de-France offre un littoral exceptionnel de plus de 190 km. Cette façade littorale se situe face à la Manche et à la mer du Nord.

 Des paysages diversifiés

Le littoral de la région Hauts-de-France se compose de la côte d’Opale et de la côte picarde. La côte d’Opale commence par la station de Berck pour se terminer à la frontière belge par la station de Bray-Dunes. Sur la côte picarde, se succèdent du nord au sud : la baie d’Authie, la côte du Marquenterre, la baie de Somme, les Bas-Champs bordés d'un cordon de galets et enfin les falaises crayeuses amorçant le Pays de Caux en Seine-Maritime.

Cette vaste façade littorale offre la possibilité de découvrir des paysages magnifiques et diversifiés. En effet, on peut y observer des cordons dunaires, des falaises de calcaire ou de grès, mais aussi des forêts de pins, des kilomètres de sable fin où la pratique du char à voile est très répandue. La Côte d’Opale se caractérise aussi par deux caps classés : le Cap Blanc Nez et le Cap Gris Nez, d’où l’on peut découvrir de magnifiques vues sur les environs. On y trouve également le parc régional des Caps et marais d’Opale, rare parc littoral de France. Classée au patrimoine mondial de l’Unesco, la baie de Somme qui fait partie du club des plus belles baies du monde détient également le « Label Grand Site de France ». Elle représente un vaste espace naturel préservé, haut lieu de l’ornithologie, où des milliers d’oiseaux migrateurs viennent chaque année faire une halte.

Un potentiel touristique développé

Ce littoral attire de nombreux touristes qui profitent de multiples équipements culturels et de loisirs, comme par exemple Nausicaa, le Centre national de la mer à Boulogne-sur-Mer. Des événements attractifs y sont organisés : les rencontres internationales de cerfs-volants de Berk (500 000 visiteurs chaque année), l’Enduropole du Touquet (course motocycliste dans les dunes et sur la plage, 300 000 visiteurs), les sculptures de sable d’Hardelot (80 000 visiteurs), les carnavals de Dunkerque (40 000 visiteurs), le Festival de l’Oiseau et de la Nature qui se déroule, depuis 1991, dans la Baie de Somme (15 000 visiteurs). Cette manifestation familiale, artistique, culturelle et scientifique a pour objectif de sensibiliser le public à la protection des espèces et à la préservation des espaces.

On trouve différentes stations balnéaires très réputées :

  • Le Touquet-Paris Plage,
  • Berck,
  • Wimereux,
  • Merlimont,
  • Malo-les-Bains,
  • Mers-les-Bains et Ault, avec les merveilles de l’architecture Belle Epoque,
  • Cayeux-sur-Mer, avec ses chemins de planche et cabines de plage,
  • Saint-Valéry-sur-Somme et sa cité médiévale, Le Crotoy et son petit port de pêche,
  • Quend-Plage-les-Pins et Fort-Mahon-Plage avec ses dunes et pinèdes.

Ce littoral offre une multitude d'activités (randonnées pédestres, sports nautiques, balades à vélo, promenades en henson sur le domaine du Marquenterre). Au cours de ces dix dernières années, le tourisme s’est beaucoup développé, notamment dans la baie de Somme. Forte de sa renommée grandissante, celle-ci accueille un nombre toujours plus importants de touristes qui viennent majoritairement du bassin parisien et de l’Europe du Nord. Pour allier respect du patrimoine naturel et tourisme, il existe en baie de Somme un réseau de 200 km de voies cyclables ainsi qu’un train touristique à vapeur qui emmène les visiteurs d’un bout à l’autre de la baie. Le tourisme y est devenu un secteur créateur d’emplois et un enjeu de l’aménagement du territoire.

Deuxième ensemble portuaire français

Notre région est le 2e ensemble portuaire de France, après Le Havre-Rouen-Paris Cette importante façade maritime présente trois ports majeurs :

  • Dunkerque, 3e port français et 1er port national de fret ferroviaire,
  • Boulogne-sur-Mer, n°1 de la pêche et de la transformation des produits de la mer,
  • Calais, 1er port français de voyageurs.