Toutes les actualités
Publié le 23/09/2016
affiche-lovestories-2016-hd_sanslogos-794x1024

Les Photaumnales 2016

des expos dont vous tomberez amoureux...

Coup de foudre artistique en vue ! Avec Love Stories, l’édition 2016 des Photaumnales, exposition photographique, vous tomberez amoureux d’une pléiade de clichés captivants. Mettez une croix dans votre agenda, rendez-vous vous est donné, du 8 octobre au 1er janvier 2017, à Beauvais (60) et en région.

Les histoires d’amour finissent mal en général. Pas avec Love stories, thématique cette année des Photaumnales, plus grand festival photographique du Nord de la France, qui lui, à coup sûr, se terminera bien. Rendez-vous incontournable à Beauvais, dans l’Oise, l’Aisne et la Somme, les Photaumnales vous proposent cette année une 13ème édition placée sous le signe de l’amour, sentiment fondamental structurant les rapports humains.

Une exposition foisonnante

Chaque année différent, le thème de cette nouvelle édition soutenue par la Région a été choisi par Diaphane, pôle photographique en Picardie et organisateur de l’événement, en collaboration avec Paul Ardenne, historien d’art, commissaire d’exposition et spécialiste du sujet. Représentations traditionnelles de l’amour entre un homme et une femme mais aussi formes d’amour moins convenues, les expositions proposées exploreront le vaste champ couvert par ce sentiment. "Les événements dramatiques de ces derniers temps nous ont fait penser que ce thème était plus que jamais d’actualité", nous explique Adriana Wattel, co-directrice avec Fred Boucher du festival. Plus de 50 artistes français et étrangers seront exposés dans différents lieux. "Ce festival n’existerait pas sans les partenariats que nous avons noués avec différents endroits de la région comme le théâtre du Chevalet de Noyon ou l’Espace Henri- Matisse de Creil" poursuit-elle.

Ouvrez grand les yeux : seront à découvrir notamment une exposition de Janet Biggs, qui partagera avec le spectateur son amour des chevaux, les "Single nights" de Mat Collishaw qui donne à voir, telles des peintures de Georges de la Tour, de jeunes mères célibataires, leur bébé contre leur poitrine, "The lovers" de Lauren Fleishman, série de photographies de couples ayant partagé leur vie pendant plus de cinquante ans, "Jenny’s soul" de Sandra Hoyn, qui raconte la relation d’un homme (Dirk) avec sa poupée de silicone (Jenny), ou les clichés d’Ali Kazma qui évoque son amour des livres.

Vous aurez d’autres bonnes raisons de succomber. Au thème principal, Love Stories, viendront se greffer des expositions annexes : partez en voyage à Hong Kong avec Love Hong Kong, panorama passionnant de la photographie hongkongaise de 1950 à 2015, faites des allers-retours entre la Picardie et le Québec avec Love Picardie-Gaspésie qui mettra en avant les œuvres de photographes français et québécois en résidence de part et d’autre de l’Atlantique, laissez-vous emporter par Love résidences, restitution du travail en résidences de photographes accueillis par Diaphane.

Ne manquez pas l’un des temps fort de l’exposition, l’inauguration, le week-end des 8 et 9 octobre dans le lieu immense du Quadrilatère de Beauvais, Galerie nationale de la Tapisserie. Au programme : des rencontres avec les commissaires de l’exposition, Paul Ardenne et Barbara Polla, et un grand nombre de photographes notamment de Hong-Kong et du Québec.

Foisonnant, on vous dit !

Plus d'infos

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*