Toutes les actualités
Publié le 24/05/2019

Les Hauts-de-France se développent, avec le soutien de la Région

Dans le cadre de sa politique d'aménagement et d'équilibre des territoires, la Région Hauts-de-France a décidé de financer différents équipements qui serviront aux habitants, près de chez eux. Petit tour d'horizon de certains de ces projets.

Sport

Dans l'Aisne, la Communauté d’Agglomération du Pays de Laon recevra une subvention de 526 000 euros destinée à financer le développement du complexe sportif intercommunal "Le Dôme" à Laon. Le projet prévoit notamment la construction d’une extension de 160 m² pour étendre l’offre de services "bien-être" avec saunas, hammam et grotte à sel, et des aménagements extérieurs : plages, aire de jeux pour les enfants…

La commune de Chambly, dans l'Oise recevra une subvention de 750 000 euros pour financer l'aménagement d’une plaine des sports et de loisirs. Ce projet se déroule sur plusieurs années (2018-2022). Il a pour objet, dans une première étape, l’extension du stade de football des Marais au complexe sportif du Mesnil-Saint-Martin et, dans un second temps, la création d’un équipement multifonctions adapté à la pratique du badminton et d’un dojo. L'objectif est d'offrir des équipements de qualité aux sportifs locaux ainsi qu’aux sportifs de haut-niveau dans le cadre des Jeux Olympiques de Paris 2024, ou de l’organisation de compétitions de niveau régional, national, européen.

Santé et enfance

À Wignehies, dans l'Avesnois (59), la Région contribuera au financement d'une maison de santé pluridisciplinaire (MSP) à hauteur de près de 160 000 euros. La MSP accueillera un pool de spécialistes de la santé (médecins généralistes, infirmiers, orthophoniste…) et sera équipée en télémédecine.

À Bavincourt, commune rurale de 380 habitants, dans le Pas-de-Calais, la Région financera en partie (172 000 euros) la réhabilitation et la construction d'un bâtiment public destiné à accueillir des activités périscolaires et associatives. Ce nouveau service de proximité permettra de répondre aux attentes d’une nouvelle population plus jeune qui s’installe dans leur territoire.

Rénovation urbaine

Dans le cadre du programme de "la Vallée idéale", à Amiens, la Région participera financièrement à la construction d'une passerelle connectée au parc Nisso Pelossof à hauteur de 700 000 euros. Impulsée par l’urbaniste Paul Chemetov en 2005, la phase d’aménagement du parc et de sa passerelle porte l’ambition d’une ouverture sur l’autre rive du fleuve Somme. Elle se concrétise par l’accès piéton-vélo qu’elle crée vers la citadelle, nouveau pôle universitaire de la ville (via le chemin de halage et les nouveaux aménagements bus à haut-niveau de service) et la vélo-route vallée de Somme (via la passerelle).

Partager

Send this to a friend