Toutes les actualités
Publié le 06/04/2017

Le Canal Seine-Nord Europe est officiellement lancé

Le 5 avril, à Noyon, le Président de la République François Hollande et Gérald Darmanin, vice-président de la Région Hauts-de-France en charge des transports, ont officiellement lancé le canal à grand gabarit qui reliera Compiègne (60) à Oisy-le-Verger (62). Sa mise en service est prévue pour 2024.

C'était un dossier en suspens depuis de nombreuses années. Si la réflexion d'un canal à grand gabarit qui relierait le bassin de la Seine à l'Europe a bien été engagée à la fin du XXe siècle, l'action s'est longuement fait attendre... De l'avis même du Président de la République, venu à Noyon (60) lancer officiellement le Canal Seine-Nord Europe, qui a rappelé que "la population avait fini par se poser des questions. Le canal était-il un serpent de mer ?"

Rendez-vous avec l'Histoire

Retour en arrière : dès les premières heures de la nouvelle grande Région, Xavier Bertrand affiche l'ambition claire de faire passer le projet à la vitesse supérieure pour devenir une réalité. Le 20 avril 2016, la Société du canal Seine Nord-Europe est enfin créée par le Gouvernement. Le rôle de cet établissement public, placé sous la tutelle du ministère des Transports : assurer la maîtrise d'ouvrage, la conception et la réalisation du canal Seine-Nord Europe.

Six mois plus tard, le 28 novembre 2016, sous l'impulsion décisive du président Xavier Bertrand et Gérald Darmanin, vice-président de la Région en charge des transports, l'accord sur le financement du canal est signé entre l'État, la Région Hauts-de-France et de nombreuses collectivités partenaires. La participation régionale est à la hauteur de ce rendez-vous avec l'Histoire : aux 302,65 millions d'euros initialement prévus dans l'enveloppe financière régionale globale sont ajoutés 50 millions d'euros ! En contribuant à plus d’un tiers de la somme demandée aux collectivités locales, l'accord a pu être conclu grâce à "un effort supplémentaire décisif de la Région Hauts-de-France", rappelle Alain Vidalies, Secrétaire d'État chargé des transports, de la mer et de la pêche.

Ultime étape, le 5 avril 2017, avec la venue du Président de la République, qui confirme l'"irréversibilité" du Canal Seine-Nord Europe et confirme l'engagement prochain de travaux titanesques. "Ce canal permet d'offrir à un territoire un avenir. Il ne concerne pas uniquement les Hauts-de-France, mais bien le pays tout entier et même, à plus grande échelle, l'Europe, a annoncé François Hollande. Avec cette nouvelle liaison,  entre la Seine et la façade maritime du nord de l'Europe, c'est bien l'ensemble du pays qui va profiter de ce changement majeur. Rappelons que l'ambition de la France est claire : devenir le premier port d'Europe en 2030."

Des milliers d'emplois en prévision

Concrètement, à quoi va ressembler ce canal, qui va raccorder le réseau fluvial français au réseau européen à grand gabarit ? Longue de 107 kilomètres, la nouvelle infrastructure empruntera en partie le tracé actuel du canal du Nord, entre Compiègne et le canal Dunkerque-Escaut. Un premier chantier, gigantesque, va consister à élargir les voies fluviales : larges actuellement de 14 à 17 mètres, elles passeront à 54 mètres. L'aménagement du canal Seine-Nord Europe implique également la construction d'ouvrages d'art : six écluses, trois ponts-canaux et 61 ponts routiers et ferroviaires. Un chantier titanesque, comme nul autre pareil en Europe et qui n'est pas sans rappeler un autre chantier majeur des années 1980-1990, qui avait lui aussi vu le jour dans la région : le tunnel sous la Manche.

Ce canal est aussi la promesse de milliers d'emplois. Le chantier, à lui seul, mobilisera 13 000 emplois. Après le chantier, 55 000 emplois pérennes sont attendus. "Ces très nombreux emplois qui vont naître de ce fabuleux chantier doivent être des emplois en priorité tournés vers les travailleurs de nos bassins d’emplois, a rappelé Gérald Darmanin, présent pour ce lancement officiel. Ce grand projet est l’occasion de renforcer notre identité autour d’un chantier commun et d’un développement conforme à notre grande histoire industrielle."

Avant de conclure : "Le Canal Seine-Nord Europe est une de nos grandes armes pour que notre Région, une fois encore, étonne le monde et, ainsi, serve la France."

À lire aussi

Canal Seine-Nord Europe

Les Régions Ile-de-France et Hauts-de-France confirment leurs engagements financiers


Canal Seine-Nord Europe : nouvelle étape décisive

Le protocole de financement et de gouvernance pour la réalisation du Ca...


La Société de projet du Canal Seine Nord enfin créée

Xavier Bertrand et Gérald Darmanin se félicitent de l'adoption ce mati...


Achat public : priorité aux entreprises et aux emplois de la Région

Faire de la commande publique un acte économique et politique au servic...


12 réflexions au sujet de « Le Canal Seine-Nord Europe est officiellement lancé »

  1. Frutier Philippe -

    Quelle bonne Nouvelle !
    Ce canal va relier 4 des 5 départements de notre belle et grande Région. Quel symbole et quel belle bouffée d’Oxygène…
    Mon métier de photographe des airs m’a déjà conduit sur les traces de cet ouvrage pour fixer par plus de 700 photographies aériennes, l’image de ces paysages qui vont être bouleversés par sa construction. J’ai hâte de voir les travaux. Ce sera aussi une formidable aventure humaine et technologique…

  2. RADE -

    Félicitations pour ce chantier
    Bravo a à tout ceux qui ont participé à la concrétisation de ce projet pour notre région
    Coridalement

  3. De Vailly -

    Voila tout un chantier digne de nos ancêtres qui ont mis en chantier les canaux Picards
    de la Sambre a l’Oise , mais qui sont avec le temps obsolètes et non opérationnels

  4. mickey -

    depuis que j’en entend parler j’ai l’espoir de le voir en service mais????? on verra dieu seul le sait et encore???

  5. boe -

    bonjour félicitations pour cette engagement a xavier bértrand je suis demandeur d emploi je travail essentielement en intérim je suis inscrit chez manpower et divers agences intérim j éspére que pole emploi nous contactera pour le recrutement du personnel et que des formations seront proposer comme le caces 4 que j ai obtenue mais qui n est plus valide a ce jour méme un emploi de manoeuvre serait le bien venu sachant que les agences interim devrait prevoir de former leur interimaire et que les demandeurs d emploi de plus de 6 mois devrai étre prioritaire sur le canal en ésperant que les groupes de tp de grandes taille n arrive pas avec leur salarier et leur éxigences salariale pour faire travailler de la main d euvre a moindre coups la création du canal et une chances inéspéré et a 48 ans j éspére faire parti a la création de ce belle ouvrage merci a tout les politiques qui on soutenue ce projet depuis des années cordialement

  6. PANCHERI -

    C’était dans les cartons depuis longtemps, il est heureux de savoir que cela va enfin devenir réalité. Un excellent atout pour la Région. Un grand merci à M. Xavier BERTRAND !

  7. Pierre -

    Ouf, enfin il va voir le jour…Bravo à tous et vous en particulier Monsieur Xavier BERTRAND.
    Des Années d’emplois, pendant et après les travaux, pour de nombreux métiers.
    Cordialement
    Pierre

  8. DOURDON -

    2 motifs de satisfaction avec cet investissement
    – le développement de l’activité dans notre région et de nombreux emplois à la clef
    – cet investissement est bon pour la planète, des péniches grand gabarit polluent moins que les poids lourds, donc c’est bon pour l’environnement

  9. Père Michel Dussart sociologue et urbaniste en retraite mais toujours actif .cambrai -

    Monsieur Xavier Bertrand
    Ce jour .. j’ai cru que cette annonce était un poison d’avril.
    . mais, non c’est officiel, ce n’est plus un rêve. ce canal va enfin exister.
    Ce qui me parait d’une logique la plus évidente et la plus nécéssaire va enfin se réaliser. que de temps perdu.

    monsieur Bertrand je vous adresse mes plus, vives félicitations pour avoir enfin finaliser ce projet.
    Pour mon compte, j’aspire à;vivre encore queqlues année pour découvrir ce projet

  10. Rousseau -

    Ce projet de canal avait était lancé du temps de l’ancien gouvernement ! et bloqué par Hollande !
    Trés bon pour alléger l’autoroute A1 et supprimer beaucoup de pollution !!!

  11. Christian Castel -

    Avec ce projet la Région va « étonner le monde » mais aussi s’étonner soi-même !
    C’est presque mieux!
    Super!

  12. claude cartigny -

    Enfin une décision importante ; avec le début des travaux, dans un espoir très proche. Ce chantier gigantesque donnera une ouverture d’embauche, pour les demandeurs d’emploi de notre région

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Envoyer à un ami