Toutes les actualités
Publié le 05/10/2018

À la reconquête de la biodiversité sur les chemins de nos campagnes

La Région pérennise le dispositif "la nature en chemins" : un soutien aux collectivités pour aménager les chemins ruraux et leurs accotements.

Les chemins ruraux font pleinement partie de notre patrimoine régional et constituent un enjeu majeur pour la biodiversité de nos territoires. Malheureusement, ces chemins et leurs accotements - qui offrent toit, gîte et couvert à nombre d'espèces animales et végétales - se réduisent d'année en année.

Pour enrayer ce phénomène, la Région Hauts-de-France a créé NECH "la Nature En CHemins", un dispositif initialement expérimental qu'elle a décidé de pérenniser. Le principe : soutenir les communes, leurs groupements et les associations qui s'engagent à aménager les chemins ruraux et leurs surfaces adjacentes. En 2018, des centaines d'arbres et arbustes ont été ou seront plantés dans la région grâce à ce dispositif. De nouvelles haies – champêtres, bocagères ou encore arbustives – contribueront à la protection de la biodiversité locale.

Procurer des habitats naturels

À Servins, dans le Pas-de-Calais, la société de chasse a travaillé avec la mairie pour aménager un espace communal. "Il y avait un délaissé qui se transformait malheureusement en décharge sauvage, déplore Jean-Victor Fiévet, ouvrier agricole et secrétaire de l'association. On a développé un programme pédagogique avec l'école pour le transformer en plantation."

Les parties-prenantes ont été accompagnées dans ce projet par l'association Chemins du Nord-Pas de Calais – Picardie : "nous avons semé et planté des espèces locales pour s'assurer de la réussite de la plantation, précise Jean-Victor Fievet. La haie que nous avons plantée se compose de deux tronçons placés à 50 cm d'écart. Cela crée un habitat naturel pour de nombreux animaux, comme les faisans ou les perdrix par exemple."

Pour aller plus loin


Infos pratiques

Plus d’informations et dépôt des dossiers

Partager

Send this to a friend