Toutes les actualités
Publié le 01/02/2019

Hauts-de-France : la mémoire préservée

Le bleuet est la fleur française du souvenir, à l’image du coquelicot pour les pays du Commonwealth. Le 29 janvier 2019, à l’occasion de la cérémonie des vœux de l’Office national des anciens combattants et des victimes de guerre (ONACVG), l’établissement d’hébergement pour les personnes âgées dépendantes (Ehpad) de Gonnehem (62) a été mis à l’honneur.

L’Ehpad la Résidence Le Parc du Manoir a en effet remporté le premier prix du Concours national du Bleuet du centenaire, organisé par l’ONACVG. En décembre 2018, lors d’une rencontre intergénérationnelle, les résidents, avec des enfants du personnel, avaient participé à un atelier de fabrication de sablés bleus en forme de la célèbre fleur du souvenir.

Intégrée depuis 1991 à l’ONACVG, l’Œuvre nationale du Bleuet de France apporte un soutien aux soldats blessés, aux victimes de guerre et d’actes du terrorisme, ainsi qu’aux Pupilles de la Nation. L’Ehpad de Gonnehem est un vrai lieu de vie, ouvert à tous, où l’animation tient une place prépondérante dans le fonctionnement de l’établissement. En remportant le premier prix, l’établissement va recevoir une participation financière de l’ONACVG lui permettant de développer un de ses nombreux projets ou concrétiser l’achat d’un équipement pour le service animation.

11 Ehpad labellisés "Bleuet de France "

Depuis 1999, l’ONACVG attribue le label "Bleuet de France" aux établissements d’hébergement pour les personnes âgées dépendantes (Ehpad). Une manière de recueillir la mémoire des résidents, de valoriser ce qui a marqué notre histoire et d’assurer la transmission de cette mémoire.

Aujourd’hui, on compte en France 125 Ehpad labellisés "Bleuet de France", dont 11 dans les Hauts-de-France. La résidence Le Parc du Manoir de Gonnehem (62) a également reçu ce prix en octobre 2017.

Hauts-de-France, la région référente pour la mémoire

"Nous sommes une région d’histoire qui a su se relever remarquablement de deux conflits mondiaux, tient à rappeler Mady Dorchies-Brillon, conseillère régionale déléguée au devoir de mémoire. La mémoire est un marqueur fort de notre région. Nous souhaitons prolonger la dynamique mise en place en région par les différents acteurs dans le cadre du Centenaire. Il y a une volonté très forte du président de Région, Xavier Bertrand : faire de notre région, une référence de la mémoire pour la Première Guerre mondiale, à l’image de la Normandie pour la Seconde Guerre mondiale."

Une politique mémorielle transversale

Dans le cadre de sa politique mémorielle, la Région Hauts-de-France veut avoir une approche transversale. Ainsi, elle met en place des actions en faveur des lycées, mais aussi à l’international pour optimiser l’accueil de nombreux touristes étrangers et nouer des partenariats avec d’autres régions ou pays engagés, eux aussi, dans le devoir de mémoire. Sa politique se traduit également à travers le sport, comme la Route du Louvre, dont l’édition 2019 aura une coloration mémorielle. Enfin, la Région soutient des initiatives originales comme celle des Jardins de la Paix.

Par cette politique transversale, la volonté est de toucher tout le monde, et surtout les jeunes générations. "Je suis persuadée qu’il est nécessaire pour nos jeunes de comprendre d’où ils viennent pour savoir où ils vont, ajoute Mady Dorchies-Brillon. Nous souhaitons leur faire prendre conscience que la paix est précieuse."

Lors de la cérémonie de mise à l’honneur des porte-drapeaux en décembre dernier, Xavier Bertrand avait fait deux annonces très fortes :

  • la prise en charge de la rénovation des monuments aux morts
  • l’achat de drapeaux pour les associations de porte-drapeaux

Ces deux dispositifs seront prochainement votés en séance plénière.

À lire aussi

1918-2018 Cent ans après, des lieux de mémoire

En cette année de commémorations de la fin de la "Grande Guerre", reto...


Centenaire : avec les jardins de la paix, la mémoire célébrée

À Thiepval (80) comme ailleurs, les Jardins de la Paix éclosent à pro...


Commémorations du Centenaire de la Grande Guerre : un devoir de mémoire

Déjà 100 ans, mais personne n'a oublié le sacrifice de millions d'hom...


À Villers-Bretonneux, la mémoire des soldats australiens honorée

Que leur sacrifice ne soit pas vain et que leur combat perdure à traver...


« Victoires du Paysage » : la Région récompensée pour l’Anneau de la Mémoire

A Ablain-Saint-Nazaire (62), les jardins de l'Anneau de la Mémoire ont ...


Centenaire 14-18 : à Herlies, nous ne vous oublierons pas

L'année 2018 marque le centenaire de la fin d'un cauchemar qui a duré ...


Célébrer le 11 novembre du centenaire et ne jamais oublier

Ce week end du 11 novembre 2018, année de centenaire, chaque habitant d...


Partager

Send this to a friend