Tous les communiqués de presse
Publié le 26/09/2016

Forum Cap sur le monde

La 5e édition de Cap sur le monde aura lieu le samedi 1er octobre prochain à Lille Grand Palais et est placée cette année sous le thème de l’accès à l’emploi et de la mobilité transfrontalière. Le forum, ouvert à tous les jeunes du territoire de 16 à 25 ans, proposera des stands d’information, des conférences thématiques, des témoignages et des ateliers pour les encourager dans la réalisation de projets en Europe et à l’international.

Icon
CP - Cap sur le Monde

La Région Hauts-de-France encourage la mobilité européenne et internationale des jeunes

Après Manuel Herrero, présentateur de l’émission "Les nouveaux explorateurs" sur Canal+ et Maxime Schelstraete, chef de la prestigieuse maison Méert, c’est Richard Ollier qui parrainera l’édition 2016. Cofondateur de la société GIROPTIC, spécialisée dans les technologies de vision à 360° et basée à Lille avec des collaborateurs en Chine et aux Etats-Unis, il sera au rendez-vous de la mobilité transfrontalière et internationale et délivrera de précieux conseils aux participants.

Au programme : stands d’information, conférences thématiques, retours sur expériences et tirages au sort pour des billets offerts par Air France et Thalys

Organisé par le Conseil régional Hauts-de-France, Cap sur le monde est ouvert à tous les jeunes âgés de 16 à 25 qui ont pour projet d’étudier, travailler ou de mener un projet de solidarité à l’étranger. Ils pourront ainsi s’informer pour réaliser leurs projets sur une trentaine de stands animés par des professionnels de la mobilité, organisés autour de 4 thématiques : "Je me prépare", "J’étudie ", "Je travaille" et "Je m’engage".

Ils pourront également bénéficier de conseils pratiques, d’informations, de témoignages sur les stages, d’opportunités d’emplois à l’étranger, de renseignements sur le service civique et le volontariat international en entreprises.

Cap sur le monde poursuit 4 objectifs :

  • inciter les jeunes les plus éloignés de la mobilité à s’informer et envisager un départ,
  • convaincre les jeunes de porter les valeurs de la Région Hauts-de-France à l’international,
  • déclencher chez les jeunes déjà partis l’envie de transmettre leur expérience pour passer le relais,
  • renforcer l’accès à l’emploi des jeunes grâce à la mobilité transfrontalière et internationale.