Toutes les actualités
Publié le 13/07/2016

Les expositions foisonnent en Hauts-de-France

De Calais à Beauvais, plusieurs musées sont soutenus par la Région Hauts-de-France au titre de leurs expositions 2016. Les habitants de la région et ses visiteurs sont invités à découvrir leurs univers variés durant tout l’été : Haute Couture, machines géantes, bande dessinée, archéologie, univers fantastique et art contemporain... Il y en aura pour tous les goûts !

La Haute Couture s’invite à la Cité Internationale de la dentelle et de la mode à Calais

Depuis le 1er avril et jusqu’au 13 novembre 2016, la Cité Internationale de la dentelle et de la mode à Calais expose des pièces des 13 premières années de création de la maison Anne Valérie Hash, détentrice d’un label prestigieux de la Haute Couture. Décrayonner, nom de l’exposition, a été inventé au même titre que tous les vêtements présentés, "qui ne partaient de rien ou qui partaient de vêtements d’homme pour devenir très féminins," explique Anne Valérie Hash. Le visiteur est invité à interagir avec des éléments tout au long du parcours de l’exposition. Des ateliers sont également proposés cet été pour découvrir le processus de création : dessin, croquis, déconstruction d’un vêtement existant, transformation sur-mesure. À noter notamment, l’atelier stylisme ados du 20 au 22 juillet qui propose de suivre la démarche d’Anne Valérie Hash pour créer une pièce unique. Quelques places sont encore disponibles, les préinscriptions peuvent se faire par téléphone (03 21 00 42 30).

Les Extraordinaires machines envahissent le Musée des Beaux-Arts de Calais

Dans la continuité du spectacle Long-Ma présenté à Calais fin juin, la Compagnie La Machine expose, pour la première fois dans un musée, ses Extraordinaires machines. Jusqu’au 27 novembre, François Delarozière, directeur artistique et créateur de géantes machines articulées, propose au public de découvrir son bestiaire fantastique. Les objets, les machines en fonctionnement, les maquettes et les dessins de la compagnie sont mis en scène dans l’univers épuré des Beaux-Arts. Avec la Symphonie mécanique, le public visite l’atelier de création de machines musicales fabriquées à partir de récupération aux sonorités mécaniques. Les visiteurs découvrent ensuite les dernières innovations en matière de "phytovoltaïsme" avec les machines de l’Expédition végétale : machine à caresser les plantes, à tester les climats ou encore "l’Aéroflorale II" qui récolte des végétaux à travers le monde. Le Dîner des petites mécaniques réinvente les arts de la table par l’utilisation de machines et petits mécanismes à manier avec dextérité. Surprise et convivialité sont au rendez-vous pour cette exposition à visiter en famille.

Zep distille son humour au Palais des Beaux-Arts de Lille

Le Palais des Beaux-Arts renouvelle son opération Open Museum, qui porte un regard neuf sur ses collections permanentes. Enfant, Zep, l’auteur de bande dessinée, n'aimait pas les musées. Il choisit l’humour et la prise de distance avec les œuvres pour revisiter l’histoire de l’art et du musée. Jusqu’au 31 octobre, ses dessins sont projetés sur les collections permanentes et le cœur de l’atrium pour permettre aux adultes et aux enfants de découvrir le Palais des Beaux-Arts de façon ludique. Tous les mercredis à 12h30, des visites Presto sont proposées pour un tête-à-tête d’une demi-heure avec une œuvre des collections présentée en version originale et en version détournée par Zep.

Damien Deroubaix partage son univers fantastique au musée du dessin et de l’estampe originale à Gravelines

Le musée du dessin et de l’estampe originale propose de découvrir l’œuvre du nordiste Damien Deroubaix jusqu’au 16 octobre prochain. Il puise son inspiration à la fois de la culture métal et punk croisé avec l’œuvre de Picasso, Goya et Dürer. Ses gravures sont peuplées d’êtres hybrides, de dangereuses harpies, de cavaliers de l’Apocalypse, de sombres forêts mais aussi d’étoiles et de constellations. Le parcours est imaginé en trois sections : El origen del mundo,  gravures sur bois de grands formats et panneaux de bois encrés et gravés.

Les reflets illuminent le MUba Eugène Leroy à Tourcoing

Jusqu’au 18 septembre, l’exposition Histoires d’ondes, histoires d’eau propose une lecture du travail d’Eugène Leroy. À 17 ans, cet artiste gratte et dessine à la mine de plomb son autoportrait Dans une vitre. Ces débuts fondent la ligne directrice de son œuvre. Il ne cessera de reproduire les reflets de la lumière à travers une vitre, un miroir, la pluie ou encore la mer. Ses représentations sont accompagnées par des œuvres d’Anaïs Boudot, Thierry Kuntzel, Christine Felten, Véronique Massinger, Marc Trivier et Antoine Petitprez autour de 3 thématiques : l’Homme et la mer, Paysages mouillés, la rosée, les marais, et fenêtre, vitre et miroir. Lors des journées du patrimoine et du dernier week-end de l’exposition, les 17 et 18 septembre prochains, une visite tactile de la collection de sculptures du musée est proposée à 15h30 aux aveugles et malvoyants. Le MUba du bout des doigts leur propose d’appréhender les sculptures anciennes, modernes et contemporaines.

Les écrivains qui ont vécu la Grande Guerre témoignent à Péronne

Avec une orientation plus littéraire qu’historique, l’exposition Écrivains en guerre 14-18 : Nous sommes des machines à oublier à l'Historial de la Grande Guerre  de Péronne transporte le visiteur dans un cadre inédit et original au cœur de la Première Guerre mondiale. A travers le regard et la voix d’écrivains qui l’ont vécue, de près ou de loin, des premières lignes à "l’arrière", de la veille du conflit aux lendemains, ou encore quand l’expérience de guerre continua à mobiliser la littérature. L’exposition évoque les parcours et les œuvres de grandes figures littéraires françaises, allemandes et anglaises, tels que Blaise Cendrars, Ernst Jünger, Guillaume Apollinaire, Wilfried Owen ou encore Joë Bousquet, Georg Trakl, Pierre Mac Orlan, Jacques Vaché, pour ne citer qu’eux.

Xavier Dumont réinvente l'ïle Perdu(e) à Amiens

Comme chaque année, le Musée de Picardie s’associe au festival "Art, villes et paysage" organisé par la Maison de la Culture d’Amiens, par une installation sur l’île Perdu(e), où le jardin "entre nature et culture" inspiré de la philosophie de Jean-Jacques Rousseau et de l’art des jardins du Marquis de Girardin, conçu par les paysagistes Astrid Vespieren et Elyse Ragueneau, est chaque année enrichi depuis 2009 par des interventions paysagères et artistiques. Cette année, les visiteurs peuvent envoyer des cartes postales puisées dans la cabane aux souvenirs, grâce à un nouveau mobilier arborescent commandé au designer Xavier Dumont et découvrir une nouvelle œuvre d’art contemporain dans l’île.

Découvrez des trésors archéologiques au Mudo à Beauvais

Le Mudo-Musée de l’Oise et le Service archéologique départemental, en partenariat avec l’INRAP (Institut de Recherches Archéologiques Préventives) et avec l’aide de nombreux acteurs, organise jusqu'au 19 septembre prochain une exposition intitulée Vivre, créer. Découvertes récentes et énigmes archéologiques dans l’Oise.

Réalisée en collaboration avec l’Inrap et le service départemental d'archéologie de l’Oise, cette exposition présente les fruits de dix années de fouilles et de découvertes spectaculaires, jamais encore présentées au public ou bien de manière très confidentielle. A partir des fouilles archéologiques les plus récentes dans le département, le MUDO-Musée de l’Oise vous révèle la vie quotidienne de nos ancêtres et la beauté de leurs créations, de la Préhistoire jusqu’au XXe siècle.

Infos pratiques

Anne Valérie Hash. Décrayonner – jusqu’au 13 novembre 2016
à la Cité Internationale de la dentelle et de la mode - 135 quai du Commerce à Calais

Extraordinaires machines – jusqu’au 27 novembre 2016
au Musée des Beaux-Arts - 25 Rue Richelieu à Calais

Open Museum#3 Zep – jusqu’au 31 octobre 2016
au Palais des Beaux-Arts – Place de la République à Lille

Damien Deroubaix – Best of part 2 – jusqu’au 16 octobre 2016
au Musée de Gravelines - Château – Arsenal à Gravelines

Eugène Leroy – Histoires d’ondes, histoires d’eau – jusqu’au 18 septembre 2016
au MUba Eugène Leroy - 2 rue Paul Doumer à Tourcoing

Ecrivains en guerre 14-18 : Nous sommes des machines à oublier - jusqu’au 16 novembre 2016
à l'Historial de la Grande Guerre - Place André Audinot – à  Péronne

Art, villes & paysage - jusqu’au 16 octobre 2016
Au cœur de l’étang de Clermont, l’île Perdu(e) à Amiens
Visites commentées (en barque) programmées par le musée : tous les mardis à 15h de juin à mi-octobre Rendez-vous au Port à fumier à Camon.
Réservation obligatoire au 03 22 97 14 00 ou reservation.museesamiens@amiens-metropole.com

Vivre, créer. Découvertes récentes et énigmes archéologiques dans l'Oise - jusqu'au 19 septembre 2016
Au Mudo, Musée de l'Oise - 1 rue du Musée à Beauvais

 

Envoyer à un ami