Toutes les actualités
Publié le 08/11/2016
Assemblage BC17 système sur vis permettant de s’adapter au changement d’épaisseur de chaussée

L’emploi : priorité absolue

Retour sur les principales mesures adoptées en faveur de l'emploi et du développement économique des Hauts-de-France.

Réunis en Commission permanente le mardi 8 novembre, les élus régionaux ont adopté 285 délibérations. Retour sur les principales mesures adoptées en faveur de l'emploi et du développement économique des Hauts-de-France.

Aux côtés des entreprises du Calaisis

Les entreprises de la Communauté d'agglomération du Calaisis, des communes de Frethun, Hames-Boucres, Nielles-les-Calais et Les Attaques ont fait face ces derniers mois à d'importantes difficultés économiques, liées à la crise migratoire.

La Région a décidé de créer, à titre expérimental, un fonds de secours. L'intervention régionale prend effet sous forme d’avances remboursables allouées aux entreprises. Dans le cadre de ce fonds, trois entreprises sont aidées pour un montant de 63 810 €.

L'industrie du futur, c'est maintenant

La Région accompagne la dynamique de modernisation des entreprises, indispensable pour gagner des marchés et répondre aux nouvelles demandes émises par les clients. Des subventions ont donc été accordées à 26 entreprises industrielles des Hauts-de-France.

  • Le montant total de ces subventions, versées via les Contrats d'appui et de développement "Industrie du futur", s’élève à plus d'1,7 million d'euros
  • Avec ce seul dispositif, 1 339 emplois sont sauvegardés sur les sites de production, 95 emplois en CDI seront créés.

Des entreprises aidées pour une compétitivité renforcée

Basée à Soissons, dans l'Aisne, la société Decelect s'est spécialisée dans un domaine qui révolutionne le quotidien : la domotique. L'entreprise, qui conçoit et fabrique des composants pour la téléphonie, le câblage ou la sécurité dans les maisons individuelles et les bâtiments collectifs, emploie aujourd'hui 47 personnes.

Une avance remboursable de 150 000 € a été accordée à Decelect pour créer et développer une nouvelle gamme de produits sur le marché de la domotique. 10 nouveaux emplois en CDI seront créés d'ici 5 ans.

Boët StopSon est le leader français de l’acoustique. L'entreprise, implantée à Villeneuve-d’Ascq, emploie 120 personnes. Cette année, elle a dû faire face aux difficultés financières de sa société mère en Angleterre, qui ont occasionné des retards dans les délais de production.

Une avance remboursable de 500 000 € sur une durée de 5 ans a été accordée à Boët StopSon pour lui permettre d’honorer un contrat important avec une grande entreprise du secteur énergétique.

Une nouvelle usine à Château-Thierry

Cifra, qui compte 70 salariés, recycle et transforme des PVC provenant de déchets de démolition. Déjà installée à Château-Thierry, rue de la Plaine, l'entreprise souhaite déménager pour s’installer dans la zone Industrielle de l’Omois.

Une subvention de 12 500 € sur un coût d’opération de 25 000 € a été accordée à la société Cifra pour le recours à un cabinet d’ingénierie en vue de son déménagement. À terme, la création de ce nouveau site de production impliquerait un investissement de 15 millions d’euros et la création de 30 emplois.

Silliker s'agrandit dans les Hauts-de-France

Mérieux NutriSciences est né en 1995, près d'Hazebrouck. Pionnière dans la microbiologie industrielle, l'entreprise est spécialiste de la sécurité alimentaire. Intégrée au groupe américain Silliker, présent dans 21 pays, elle emploie 75 personnes.

Pour continuer à se développer, Silliker souhaite construire pour Mérieux NutriSciences un nouveau laboratoire, implanté dans la zone industrielle des Petits Pacaux, à Merville. La Région Hauts-de-France soutient ce projet à hauteur de 200 000 €. De son côté, l'entreprise s’engage à créer 25 CDI d'ici 3 ans à Merville.

La Région soutient le repreneur de Jacques Maes

À Boulogne-sur-Mer, Jacques Maes employait 37 personnes en CDI. Créée en 1979, l'entreprise agroalimentaire réalisait des plats cuisinés surgelés, à base de produits locaux. Après avoir été confrontée à des difficultés financières, la PME a déposé le bilan en 2016.

La Région soutient le repreneur de Jacques Maes, Nord Fleurs Diffusion, qui s'est engagé à reprendre 28 personnes CDI et à relancer l'activité de l'entreprise. Montant de l'avance remboursable : 150 000 €.

Une aide à la création d'entreprises et d'emplois

La Région, par le biais des contrats de création, encourage les entrepreneurs à s'implanter dans les Hauts-de-France. Le montant de l'intervention régionale dépend du nombre d’emplois créés dans les territoires.

Une subvention globale de 408 000 € a été accordée à 7 nouvelles entreprises de la Région Hauts-de-France. 67 emplois seront directement créés.

 

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*