Toutes les actualités
Publié le 02/02/2018

Le Ceebios, acteur de la Troisième révolution industrielle

Dans l'Oise, le Centre européen d'excellence en biomimétisme de Senlis (Ceebios) a pour ambition de réunir les experts du monde entier autour d'un axe de recherche et de développement émergent, directement intégré à la Troisième Révolution industrielle : le biomimétisme.

Senlis, sur l'ancien site militaire "Ordener". C'est ici aux portes de Paris et à quelques encablures du tarmac de l'aéroport de Roissy que se construit le Centre européen d'excellence en biomimétisme de Senlis. Un lieu d'excellence, comme on en trouve aux États-Unis ou en Allemagne, pour  rassembler les experts venus de tous horizons et faire naître des innovations bio-inspirées. Au centre de toutes les attentions, donc : le biomimétisme. Ce nouveau modèle de développement, respectueux de l’environnement, s'appuie sur l'imitation technique des processus mis en œuvre par la nature.

Selon l'Américaine Janine Benyus, le biomimétisme requiert le "transfert et l’adaptation des principes et stratégies élaborés par les organismes vivants et les écosystèmes, afin de produire des biens et des services innovants, de manière plus durable, afin de relever les défis de notre société et de rendre les sociétés humaines compatibles avec la biosphère*." (*définition formulée en 1997, reprise par le site du Ceebios).

Un rôle de réseau, au service de l'innovation

L'idée n'est pas nouvelle et, depuis des décennies, les industriels et ingénieurs s'inspirent de la nature pour innover. Exemples récents : le développement de mini-drones, dont la forme et le mouvement seraient calqués sur ceux d'insectes ; la réalisation de nouveaux matériaux inspirés de la nacre des coquillages ; la construction de bâtiments thermo-régulés ; le recours à la permaculture pour une production agricole durable... C'est ici, face à l'émergence de ces nouveaux projets, qu'intervient le Ceebios.

"Par son rôle de réseau, d’interface et d’accompagnement de projets de R&D innovants, le Ceebios vise à catalyser la richesse des compétences nationales du monde académique, de l’enseignement et de la R&D industrielle, explique-t-on à Senlis. "Réunir sur un même site des gens d’origines différentes, qui ont envie de travailler ensemble, des chercheurs, des ingénieurs, des entreprises…, l’initiative de Senlis est excellente pour faire ça, il faut bien démarrer quelque part, confirme Gilles Bœuf, président du Muséum national d’histoire naturelle, professeur à l’Université Pierre-et-Marie-Curie.

Troisième révolution industrielle en écho

Très active, l'association Ceebios - née en 2014 - multiplie les actions avant de voir ses bâtiments aménagés mi-2018. Le 1er juin 2016, puis le 29 juin 2017, le Ceebios organisait - avec le soutien de la Région - Biomim'expo.  Des temps forts pour communiquer sur le biomimétisme, qui représente une réelle opportunité pour le futur, en lien avec les logiques environnementales d'éco-responsabilité. C'est également un axe de développement fort pour la région Hauts-de-France, pionnière dans le domaine.

La dynamisation du biomimétisme trouve d'autant plus de sens avec la généralisation de la Troisième Révolution Industrielle en Hauts-de-France. Une démarche qui permet de rassembler les acteurs de l'énergie, de la consommation, des transports autour d'une dynamique pour inventer l’économie de demain, durable, connectée et innovante.

À lire aussi

Fourmies, cœur de rev3

Les premières rencontres territoriales de la Troisième révolution ind...


La vie rev3 des Hauts-de-France

Lors du lancement du World Forum à Lille le 10 octobre, Philippe Vasseu...


Rev3 continue sa dynamique

La Région Hauts-de-France soutient les territoires impliqués dans la t...


Pour aller plus loin


Infos pratiques

Association Ceebios et R&D
Ceebios
http://ceebios.com/
62 rue du Faubourg Saint-Martin, 60300 Senlis

Partager

Send this to a friend