Toutes les actualités
Publié le 19/06/2018

Cassel, village préféré des Français !

Le 19 juin 2018, Cassel a été élu village préféré des Français. Bravo !

Posé sur le point culminant des monts de Flandre, le village de Cassel a su garder son charme flamand d'antan. L'ancienne capitale de la Flandre maritime, considérée comme l'un des plus beaux villages de France, a tout pour séduire : de multiples ruelles ornées des fameux pavés du Nord, un patrimoine historique exceptionnel, une douceur de vivre typique d'un territoire à part dans les Hauts-de-France...

Qui veut découvrir Cassel commencera par se perdre dans les venelles, à la recherche de ses moindres richesses architecturales. Ici, la rampe alpine, une étonnante allée de rocaille qui mène vers les hauteurs du village. Là, l'ancien hôtel de la Noble-Cour, qui abrite aujourd'hui le musée départemental de Flandre. Le bâtiment, habillé de pierres claires, est le siège de l'ancienne châtellenie de Cassel et domine la Grand'Place : sa façade combine les caractéristiques de l'architecture typiquement flamande et des éléments de la Renaissance italienne. À l'intérieur, les collections présentent plus de 6 000 pièces. Sur les bâtisses et les maisons de la Grand'Place, la couleur rouge, de la brique comme des toits, est reine.

Époustouflant panorama

Depuis les routes qui traversent les verts pâturages de la Flandre, le village se repère de loin. Cassel est surplombé par son monument phare : l'ancien moulin à vent, le Kasteel Meulen ("moulin du château").

"Il est le symbole de Cassel, explique-t-on à l'office de tourisme Cœur de Flandre. On y produisait de la farine, on y tannait des peaux, ou on y fabriquait de l’huile. En 1900, on pouvait compter une vingtaine de moulins sur la seule commune de Cassel !"

Tout proche du moulin à vent, le belvédère. Qui a gravi les 176 mètres du mont Cassel peut ici profiter d'un époustouflant panorama : c'est tout un "pays" des Hauts-de-France qui se dévoile, avec ses moulins, ses monts et ses vallons. Napoléon Bonaparte ne s'y était pas trompé : "Cassel offre la vue du plus magnifique tableau que la nature ait dessiné dans un pays de plaine". Par beau temps (ce qui n'est pas rare à Cassel !), la vue sur les paysages flamands est exceptionnelle, à 80 kilomètres à la ronde !

De Louis XIV au maréchal de France

Un village aujourd'hui, fier de ses racines, et pourtant... Au Moyen Age, Cassel était un centre économique de première importance, au carrefour de sept anciennes voies romaines. Le village, qui veillait sur tout un territoire, possédait un imposant château et des fortifications. Si celles-ci ont été détruites sous Louis XIV, certains vestiges sont encore bien visibles dans le village : au sud, la Porte d'Ypres, qui guide les pas vers le chemin des remparts et ses sentiers escarpés ; proche de la collégiale Notre-Dame, la Porte de Dunkerque ; en contrebas de la Grand'Place, la Porte d'Aire ; plus au nord, la Porte du Château…

Autre lieu, autre époque : non de loin des ailes du moulin à vent, Foch veille sur Cassel. Le maréchal, héros national de la Grande Guerre, avait fait du village – qu'il surnommait "sa sentinelle des Flandres" – son quartier général. Aujourd'hui, la commune lui rend de multiples hommages, comme une haute statue équestre ou la plaque commémorative visible à l'entrée de la collégiale : le militaire n'a manqué aucune des messes matinales, d'octobre 1914 à mai 1915…

La collégiale, justement. Typiquement flamande et attestée depuis le Xe siècle, "elle surmonte la butte sacrée, révèle Isabelle de l'office de tourisme. À l’origine, en forme de croix latine, elle fut de nombreuses fois détruite et reconstruite. Caractéristique de l’architecture des églises en Flandre, c’est une Hallekerque, elle possède trois nefs d’égales dimensions." Aujourd'hui, l'édifice est toujours protégé par Notre Dame de la Crypte, dont la statue est exposée dans la niche d'un retable, fièrement posée sur les armes de France, de Flandres et de la Ville de Cassel. L'histoire raconte que c'est devant cette sainte patronne et protectrice de Cassel que se recueillait, chaque matin, le futur maréchal Foch.

La chaleur des gens du Nord

Lors d'un passage à Cassel, impossible de ne pas honorer la gastronomie flamande ! Cassel propose aux gourmands quelques grands classiques, comme la carbonnade flamande ou le potjevleesch, et des curiosités locales, à l'image du Cœur casselois (tarte sucré-salée à base de pomme et de hachis de porc) ou la crème brûlée à la chicorée. Où les déguster ? Dans un estaminet, bien entendu ! D'ailleurs, l'estaminet casselois saura à coup sûr vous séduire, avec sa devise :"Un estaminet, ce n'est pas un restaurant, et pourtant on y mange. Ce n'est pas non plus un café, et pourtant on y boit. C'est tout simple, comme à la maison."

Ultime (et immense) atout de Cassel : la chaleur de ses habitants. Le village, qui arbore à chaque coin de rue le blason d'or au lion noir de l'ancien comté de Flandre, est animée par de nombreuses manifestations populaires qui rythment le calendrier casselois. La plus belle : le Carnaval d'été, chaque lundi de Pâques, qui voient les géants du village, Reuze Maman et Reuze Papa, faire le tour des places et ruelles pavées. Ambiance et bonne humeur garanties !

Bravo Cassel !

Le 19 juin 2018, Cassel a été élu par les téléspectateurs "Village préféré des Français" 2018. Bravo !

À lire aussi

L’entrepôt des sels, futur complexe culturel

Subventionnée par la Région, la réhabilitation de l'entrepôt des sel...


Saint-Valery-sur-Somme, deuxième village préféré des Français !

Le 13 juin, Saint-Valery-sur-Somme est arrivé à la 2e place du concour...


Village préféré des Français : #jevotemontreuilsurmer

Qui va succéder aux paysages de carte postale de Ploumanac’h, en Bret...


Pour aller plus loin


Infos pratiques

Toute l’année, l’office de tourisme propose des visites guidées et un parcours d’exploration de Cassel

Office de tourisme Cœur de Flandre
20 Grand’Place, 59670 Cassel
03 28 40 52 55
www.coeurdeflandre.fr

Partager

Send this to a friend