Toutes les actualités
Publié le 31/10/2016
cafes-europe

Café de l’Europe, 1ère !

Pour vous informer sur le déploiement des fonds européens dans votre région

Jusqu’au 26 novembre, le Café de l’Europe fait la tournée des territoires des Hauts-de-France. Retour sur sa première étape, le 29 octobre à Saint-Quentin.

Saint-Quentin, dans l’Aisne, est la première ville à accueillir le Café de l’Europe. Le village itinérant, initié et organisé par la Région, se déplace pendant un mois dans les Hauts-de-France. L’objectif : aller à la rencontre du grand public pour présenter en direct l’importance des fonds européens dans la dynamique de développement des territoires.

Photographies, lieux d’échanges, espaces de rencontre avec des experts… Au pied de la basilique saint-quentinoise, plusieurs espaces ont été aménagés pour faire vivre le Café de l’Europe. Sur le stand "Exposition, vidéo", des affiches mettent en évidence des grandes réalisations soutenues par l’Europe dans la région : la restauration du Familistère de Guise, la naissance de pôles de recherche, la création de centres hospitaliers, le Louvre-Lens, Euratechnologies, la ligne TER Calais-Dunkerque…

"Depuis bientôt deux ans, nous nous rendons régulièrement à la Cité de la musique et de la danse, à Soissons, révèle Laurence Martinet, venue se renseigner au Café de l’Europe avec son mari. C’est un nouveau lieu que nous aimons particulièrement, à deux pas seulement de l’historique abbaye Saint-Jean-des-Vignes. Je ne savais pas du tout que ce pôle culturel avait bénéficié du soutien financier de l’Europe. C’est une vraie et bonne surprise."

L’Europe, du concret au quotidien

"L’Europe, c’est du concret, au quotidien, au service des habitants, révèle Valérie Létard, vice-présidente du Conseil régional en charge des fonds structurels européens, présente à Saint-Quentin pour le premier des cinq Cafés de l’Europe. Jusqu’en 2020, pas moins d’1 milliard 700 millions d’euros vont être investis par l’Union européenne dans les territoires des Hauts-de-France. C’est la plus grosse enveloppe financière allouée à une région métropolitaine. Il faut vraiment en profiter."

Dans les faits, tous les habitants peuvent bénéficier de ces fonds européens : les entreprises qui veulent se lier avec des partenaires académiques pour lancer des programmes de recherche et de développement, les agriculteurs qui veulent mettre aux normes leurs exploitations pour être plus compétitifs, les maisons de santé pluridisciplinaires qui offrent un accès aux soins dans les milieux ruraux, les associations, les structures culturelles... "Plus que jamais, il faut communiquer sur l’action européenne dans nos territoires, poursuit Valérie Létard. Au moment du Brexit, à une époque où des interrogations se multiplient dans plusieurs pays du continent, il est temps de dire : "Merci l’Europe !" "

Un continent, une foule d’opportunités

"Merci l'Europe" : les étudiants Erasmus répètent cette phrase à l’envi. Au sein du Café de l’Europe, treize jeunes venus des quatre coins du continent pour étudier la langue et la culture françaises expliquent leurs parcours aux visiteurs. Parmi eux, Lukas, accompagné de l’équipe de l’association amiénoise Centre Europe Direct Picardie, se définit volontiers comme un "ambassadeur de l’Europe".

"Je me suis ouvert au monde à l’âge de 21 ans, grâce aux programmes européens de mobilité internationale comme Erasmus ou Leonardo Da Vinci, explique le Tchèque de 29 ans. Véritable globe-trotter de l’Europe, Lukas parcourt depuis huit ans le continent pour renforcer ses connaissances. Aujourd’hui, il parle couramment six langues et séjourne quatre mois dans les Hauts-de-France pour apprendre le français. L’Europe offre cette opportunité unique aux moins de 30 ans d’apprendre des cultures et des langues nouvelles, tout en continuant ses études. Je participe au Café de l'Europe car j’ai un message à adresser à tous les jeunes des Hauts-de-France : voyagez, profitez de l’Europe pour vous former, évoluer, grandir. Vous vivrez des expériences uniques et vous multiplierez par 10 vos chances de trouver ensuite un emploi."

Les prochains Cafés de l'Europe

  • le 5 novembre, place d’Armes à Valenciennes (Nord)
  • le 12 novembre, place Jeanne Hachette à Beauvais (Oise)
  • le 19 novembre, place Maréchal Foch à Arras (Pas-de-Calais)
  • le 26 novembre, place Marie-sans-Chemise (à confirmer) à Amiens (Somme).

 

Pour aller plus loin


Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*