Toutes les actualités
Publié le 30/07/2018

Bonjour Copain… et en un clic le pain vient à vous

Dès le mois septembre 2018, l'appli "Bonjour Copain" permettra aux Amiénois de se faire livrer leur pain (mais aussi leurs croissants et leurs sandwichs...) à domicile ou au bureau. Une initiative 100% Hauts-de-France.

C’est simple comme un bonjour entre copains… Dès le mois de septembre 2018, une nouvelle application, Bonjour Copain, permettra à chacun de se faire livrer à domicile ou au bureau sa baguette quotidienne, ainsi que tous les produits habituels de sa boulangerie préférée (viennoiseries, sandwichs, pains spéciaux…).

Bonjour Copain, comment ça marche ? Tout simplement sur la mise en relation entre gourmands. Celui ou celle qui souhaite se faire livrer son pain (appelé "copain gourmet" sur l’appli) fait appel à celui ou celle qui s’engage à le lui livrer (appelé "copain courageux"), moyennant une petite rémunération.

Un réseau social

L’application fonctionne comme un réseau social. Le "gourmet" saisit ses choix (produits, adresse de sa boulangerie préférée, horaire de livraison souhaité…). Il est alors aussitôt mis en contact avec l’ensemble des "courageux" qui n’ont plus qu’à accepter la commande, acheter le pain ou les produits sélectionnés et les livrer au "gourmet" qui les rembourse grâce à une cagnotte.

Pour motiver les livreurs, il est possible de proposer en plus un pourboire, dès la saisie de la commande.

Favoriser la relation entre les gens et la qualité de vie

Ce projet est né de l’initiative d'un duo d'Amiénois : Frédéric Salomé, 38 ans, venu de l’industrie, et Baptiste Karolewski, 23 ans, développeur en applis mobiles. Leur idée : le pain, consommé tous les jours par les Français, peut représenter un vecteur de lien social et de fraternisation entre ceux qui n’ont pas le temps ou n’ont pas de boulangerie à côté de chez eux, et ceux qui, prêts à rendre service, peuvent ainsi arrondir un peu leurs fins de mois.

"Bonjour Copain ne doit pas être confondu avec les plateformes de type Uber, précise Frédéric Salomé. C’est avant tout un  réseau social qui favorise la relation entre les habitants et la qualité de vie."

Un enjeu stratégique pour les artisans

Bonjour Copain représente aussi un enjeu stratégique pour la profession de boulanger et au-delà, de l’artisanat de bouche, deux secteurs d'activité en pleine mutation. "A très court terme, ces artisans seront frontalement confrontés, quand ils ne le sont pas déjà, à une concurrence très dure des plateformes mises en place par les grandes surfaces elles-mêmes", explique Frédéric Salomé.

Pour les artisans, métiers pour lesquels les enjeux du numérique ne font pas forcément partie de la culture, un projet tel que "Bonjour Copain" constitue ainsi une porte d’entrée gratuite et directement opérationnelle. Passée par EuraTechologies à Lille en "incubation" et membre de la Tech Amiénoise, cette start-up 100 % Hauts-de-France n’attend plus que la rentrée pour lancer son application à Amiens. Avant un déploiement en Hauts-de-France, puis dans toute la France.

Partager

Send this to a friend