Toutes les actualités
Publié le 13/03/2018

Bienvenue au bar à couture

À Lille, couturières et couturiers, novices ou aguerris se donnent rendez-vous dans un lieu hors du commun : un bar à couture. Initiations, machines en libre-service, formations plus spécifiques… Et pour tous, des échanges conviviaux autour de tissus ou d'une tasse de café.

Penchée sur sa machine, Julie travaille à la réalisation d'une veste. "Je n'avais jamais touché une machine avant de venir ici, sourit la jeune femme. Mais j'en avais assez d'entasser dans mon armoire des vêtements qui ne me correspondaient pas vraiment. J'avais envie de créer ce qui me plaisait !"

"En moins d'un an, Julie a réalisé une vingtaine de vêtements, se réjouit Catherine Kong, la gérante et fondatrice du Bar à couture. C'est une habituée : elle vient entre deux et trois fois par semaine, et de fait, elle a progressé très vite !"

Créer son entreprise artisanale

Catherine est originaire de l'est de la France. Après neuf ans d'études dans les métiers de l'habillement, du modélisme jusqu'à devenir chef de produit, elle se sent un peu à l'étroit : les postes sont parfois restreints ou n'offrent pas vraiment de perspective d'évolution… Quand une opportunité personnelle l'amène à Lille, elle repense son projet professionnel depuis le début : "j'ai observé un réel engouement pour les loisirs créatifs. Il y avait de plus en plus de livres de tous niveaux pour arriver à créer ses propres modèles. De fil en aiguille, je me suis dit qu'il devait y avoir un intérêt pour un lieu ouvert, où les gens puissent gérer leur temps comme ils l'entendent, un peu comme une salle de sport, mais pour venir coudre !"

Après une visite au salon Créer à Lille, coorganisé par la Région, Catherine détaille son projet de création d'entreprise et suit une formation à la gestion d'une entreprise avec la BGE. "Ça m'a beaucoup aidé à préciser mon projet et la présentation finale devant un jury de professionnels m'a permis de rencontrer mon premier investisseur !"

De l'initiation au perfectionnement

C'était il y a cinq ans. Depuis, plus de 2 000 clients ont réalisé quelque 5 000 projets ! Oubliez les clichés poussiéreux, ici hommes et femmes de tous âges sont représentés, et ce sont surtout des trentenaires qui passent le pas de la porte.

"On ne propose pas de cours théoriques, mais des initiations tous les matins, explique Catherine. L'idée est de donner le goût, transmettre les bases et apprendre la patience ! En cinq heures, on apprend les bases du langage technique, comment lire un patron et imaginer le produit finalisé, comment fonctionne une machine… et à la fin, on est prêt à travailler en autonomie !"

Bientôt de nouveaux emplois ?

Et au bar à couture, pas de blocage, il y a toujours un appui, un conseil ou une formation complémentaire, pour créer ses propres modèles par exemple. De quoi susciter des vocations… Amélie travaillait dans le marketing bancaire : "j'ai toujours aimé les loisirs créatifs et j'ai commencé la couture ici… Je suis tombée dedans ! Je suis venue durant quatre ans en tant que cliente, le mercredi entre midi et deux, mais aussi pendant mes RTT ! J'ai fini par faire valoir mon droit à la formation pour changer de voie et j'ai repris une formation professionnelle de fabricant de vêtements sur-mesure à Roubaix. Actuellement je suis en stage au bar à couture et, à l'issue de ma formation, j'aimerais beaucoup participer au développement de l'entreprise !"

À lire aussi

Les 1 001 métiers de l’artisanat

Bouchers, boulangers, chocolatiers, coiffeurs, mais aussi plaquistes, ma...


La Cravate solidaire vous habille

L'habit ne fait peut-être pas le moine mais il y contribue ! C'est en t...


La belle aventure du garage solidaire

Ouvert depuis septembre 2017 à Béthune (62), le garage solidaire emplo...


Pour aller plus loin


Infos pratiques

Mon Bar à Couture
32, rue Mourmant – 59000 Lille
03 20 39 72 44
monbaracouture.com

Partager

Send this to a friend