Toutes les actualités
Publié le 23/10/2017

Arras Film Festival : une fenêtre ouverte sur le monde

Du 3 au 12 novembre, poussez les portes des salles obscures : l’Arras Film Festival déroule son tapis rouge et revient pour les cinéphiles de tous âges avec une programmation exigeante, riche et éclectique.

C’est l’automne : et si vous vous faisiez une toile ? ou plusieurs ? Pendant 10 jours, le cœur de la ville d’Arras va battre au rythme du 7ème art. Avec 42 000 spectateurs lors de la précédente édition, l’Arras Film Festival s'affirme comme un succès public et critique. Cette année, 280 films sont projetés dans 6 salles, pour le plus grand bonheur des cinéphiles avertis comme du grand public.

Avant-premières, compétitions, cinéma du monde, découvertes européennes, festival des enfants... Vous aurez forcément des coups de cœur !

 Le meilleur du cinéma d’ici et d’ailleurs

Installez-vous confortablement dans votre fauteuil, les lumières s’éteignent, chut... la séance va bientôt commencer. Surprises, émotions, découvertes, fous rires, frissons : vivez des moments forts de cinéma avec des jeunes talents ou des réalisateurs confirmés, des films d’ici et d’ailleurs, des films d’aujourd’hui et d’hier.

Une grande place sera accordée à la nouveauté avec 70 films inédits ou en avant-première. De Jalouse avec Karine Viard, à La Promesse de l’aube, avec Charlotte Gainsbourg, ou encore Battle of the sexes avec Steve Carell et Thelma de Joachim Trier, tous les genres seront explorés.

Découvertes européennes, cinéma du monde, visions de l’est, révolutions russes, mythes et réalité : à travers ses sélections, l’équipe du festival a choisi d’élargir votre horizon et de partir à la rencontre d’autres cultures : embarquez dans les histoires de J’ai même rencontré des tziganes heureux du réalisateur yougoslave Aleksandar Petrovic, My name is Emily de l’Irlandais Simon Fitzmaurice, Drôle de père de la Belge Amélie Van Elmbt... et remontez le temps avec une rétrospective de films autour de la révolution russe. Sans oublier la compétition d’une dizaine de films européens et un festival dédié particulièrement aux enfants.

Des rencontres avec les artistes

Elle foulera le tapis rouge : Noémie Lvolsky, réalisatrice des Sentiments et de Camille redouble. Actrice, elle a également été cinq fois nommée lors de la cérémonie des Césars, notamment pour ses prestations dans les films Ma femme est une actrice et Les Beaux gosses. Elle sera présente à l’Arras film festival avec un autre invité d’honneur, son mentor, Jean Douchet, figure mythique, critique et historien du cinéma. Né à Arras, l'enfant du pays pourra profiter d'un documentaire qui lui est intégralement consacré : Jean Douchet, l’enfant agité. Il donnera avec Noémie Lvolsky une leçon de cinéma à l’Université d’Artois le vendredi 10 novembre.

Le festival laisse également carte blanche à Lio et Helena Noguerra : les deux sœurs ont choisi chacune de faire découvrir l’un de leurs films à l’autre et au public. Puis s’ensuivra une discussion avec Jean-Marc Lalanne, rédacteur en chef du magazine Les Inrockuptibles. Et tout finira, bien sûr, en chansons !


 

 

À lire aussi

Acteurs culturels, la Région finance votre formation

Vous êtes professionnel du monde culturel, salarié d'une structure, di...


Découvrez les grandes lignes de la nouvelle politique culturelle régionale

Suivez aussi cette présentation en direct sur la page Facebook de la Région


Clint Eastwood fait (lui aussi) le choix des Hauts-de-France

Clint Eastwood réalise un film sur l'attentat déjoué dans le Thalys, ...


Pour aller plus loin


Infos pratiques

Arras Film Festival
Du 3 au 12 novembre 2017
www.arrasfilmfestival.com

Partager

Send this to a friend