Toutes les actualités
Publié le 08/07/2016
Chantier aménagement

Un nouveau dispositif régional d’aménagement et d’équilibre des territoires

Afin d’accompagner le développement des territoires en garantissant un équilibre et une équité entre les zones urbaines et rurales, l’assemblée régionale a voté, vendredi 8 juillet, un nouveau dispositif régional d’aménagement et d’équilibre des territoires.

31 813 km² - une superficie plus vaste que la Belgique - 5 pôles métropolitains, 5 parcs naturels régionaux, 3 838 communes, 137 établissements publics de coopération intercommunale... La région Hauts-de-France est un vaste territoire, riche d’une grande variété d’espaces.

Pour assurer un développement cohérent de l’ensemble du territoire, la Région et ses partenaires doivent élaborer d’ici 3 ans un Schéma régional d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires (SRADDET). Une nouvelle politique régionale en découlera pour la période 2016-2021, accompagnée de dispositifs opérationnels pour sa mise en œuvre.

Le nouveau dispositif régional d’aménagement et d’équilibre des territoires est le premier outil permettant à la Région de soutenir le développement des territoires en prenant en compte leur grande hétérogénéité.

Bâtir des équilibres entre les agglomérations et les secteurs plus ruraux

L’objectif est d’assurer à chacun d’entre eux un soutien financier, et éventuellement un accompagnement en ingénierie, afin d’accroitre leur dynamique et leur attractivité.

L’enjeu : assurer une équité et une harmonie entre les grands centres urbains et les espaces ruraux, en lien avec les nouvelles priorités régionales que sont la création d’emplois et la compétitivité économique.

Quatre fonds d’aides au service des projets des territoires

Afin de prendre en compte les besoins spécifiques des différents territoires composant les Hauts-de-France, la Région a défini quatre fonds d’aides spécifiques représentant une enveloppe prévisionnelle de 325 M€ pour la période 2016-2021 :

  • Le fonds d’appui aux dynamiques métropolitaines, destiné aux pôles métropolitains et aux grands espaces de projets. Il a pour but de soutenir des projets d’enjeux majeurs qui s’inscrivent dans les priorités régionales.
  • Les fonds dédiés aux projets d’enjeux intercommunaux, destinés aux agglomérations et à l’aménagement des territoires. Ils doivent permettre de soutenir notamment le développement de la multimodalité (mise en place d’aires de co-voiturage et de solutions facilitant l’utilisation des transports collectifs), la construction d’éco-quartiers, la création de maisons de services aux publics, ou encore les opérations contribuant au maintien des services de proximité (dernier commerce, café associatif, marché, bornes d’accès à des services en ligne…).
  • Le fonds de redynamisation rurale qui vise à accompagner de manière renforcée les territoires ruraux pour soutenir des projets de développement local créateurs d’emplois et pour améliorer les conditions de vie des populations qui y résident. Le fonds permettra de soutenir la création de maisons de services aux publics, d’accompagner les projets améliorant l’accès aux services de santé pour tous, de développer les espaces de co-working et les projets contribuant à l’attractivité touristique de ces territoires.

Les fonds d’aide s’adressent aux collectivités territoriales, à leurs groupements et leurs opérateurs, aux établissements publics, aux bailleurs sociaux ainsi qu’aux associations, sociétés coopératives d’intérêt collectif, fondations…

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*