Toutes les actualités
Publié le 31/01/2018

Une journée à Abbeville, avec Guillaume Delbar

Guillaume Delbar, vice-président de la Région en charge de la rénovation urbaine, du logement, de l'innovation numérique et sociale, s'est rendu à Abbeville le 26 janvier 2018. L'occasion pour l'élu des Hauts-de-France de rendre compte de l'action de la Région, sur le terrain.

Vendredi 26 janvier 2018, 10h30 : la maison d'accueil et de services de la rue des Aubépines, à Abbeville, reçoit ses premiers Abbevillois. Au sein de la structure – cofinancée par la Région –, un jeune père de famille se renseigne sur les aides au logement qu'il pourrait percevoir. Dans une salle annexe, une sexagénaire participe à un atelier collaboratif pour se servir d'un ordinateur et "chater" avec ses petits-enfants. Le point commun de ces deux habitants : tous deux résident dans le quartier du Soleil Levant. Un quartier dit "prioritaire", ciblé par le nouveau Plan national de renouvellement urbain (NPNRU).

Sur place, Guillaume Delbar peut voir l'avancée des projets qui éclosent dans ce quartier de 2 000 habitants. Sur place, Des projets relayés par les conseils citoyens, d'abord, comme la boutique solidaire, qui proposera au cœur du quartier des ateliers de réparation ou de transformation d’objets. Les projets portés par la Communauté d'agglomération Baie de Somme (CABS) avec le soutien de la Région, ensuite, pour donner une nouvelle vie au Soleil Levant. Ici, de nouveaux équipements, de nouveaux services et des commerces devraient très prochainement voir le jour.

"L'idée, avec la politique de la ville, est de faire du sur-mesure. Les réaménagements urbains ne peuvent pas être imaginés seuls dans un bureau. Ils doivent obligatoirement être réalisés en concertation directe avec les habitants, avance le vice-président de la Région. On parle ici de la vie, du quotidien de familles entières : les bonnes idées, les projets, les remontées d'informations doivent tous être pris en compte. Nous devons à la fois être efficaces et au plus proche des attentes."

La Région "INS'pir"

12h : après une visite à la ferme Petit, cœur névralgique du quartier du Soleil Levant de demain, direction le Fablab de la Maison pour tous, en centre-ville. Le lieu est ouvert à tous les ingénieurs en herbe, les startupers et les particuliers qui ont envie de s'essayer à l'impression 3D. Un lieu d'échanges et d'innovation numérique, que la Région a soutenu au moment de sa création. Ici s'est tenu, du 13 au 15 octobre 2017, le premier start-up week-end youth de France, avec une limite d'âge pour participer abaissée à 15 ans. Une formule qui a permis à l'équipe de "Push'n'Share", de remporter le 3e prix et de "pitcher" devant le vice-président de Région.

"On le voit, partout en Hauts-de-France, INS'pir se déploie et encourage tous les jours de nouvelles initiatives, avance Guillaume Delbar. Notre région doit être "open source", un lieu où l'on peut partager et avoir accès gratuitement à ce qu'il se fait de mieux pour faire, ensuite, émerger de nouvelles idées. Avec cette logique, ceux qui veulent entreprendre, ceux qui veulent innover, savent qu'ils trouvent ici leur véritable terre d'accueil."


Innover pour lever les barrières

14h : la journée en immersion à Abbeville continue. Juste avant de visiter les locaux de l'association TV Baie de Somme, direction le Skate Park. 1 400 m² indoor, situé dans l'ancienne caserne militaire d'Abbeville, pour accueillir les jeunes, les inviter à se rencontrer, à mener de nouveaux projets, à vivre ensemble. Et, surtout, à les initier aux sports de glisse.

"Bienvenue dans l'un des plus beaux skate parks de France. C'est l'une des rares structures en France en bois, révèle le responsable du site. C'est un lieu de vie de passage emblématique d'Abbeville. Aux heures de pointe, nous pouvons avoir plus de 100 riders qui performent en même temps. Et la réputation de notre skate park ne peut que grandir : le BMX est désormais une discipline olympique. Si les Hauts-de-France veulent devenir base avant des JO 2024 à Paris, nous sommes candidats pour accueillir les délégations !" Message bien reçu…

16h : clôture de la journée, au sein de la médiathèque Jacques Darras. Un espace de lecture et de rencontre aménagé dans la galerie d'un… supermarché ! En libre accès : 15 000 documents, des livres pour enfants comme pour adultes, des DVD, de la musique, des magazines. L'accès au wiki et aux outils multimédia y est gratuit.

"Que ce soit pour la culture, à la médiathèque, le sport, l'information aux publics, les services, tout ici est pensé à l'échelle de l'hyper-proximité, conclut Guillaume Delbar, visiblement très satisfait d'être venu au contact des habitants de la deuxième plus grande ville de la Somme. Ma présence sur le terrain me permet de voir, au plus près, ce qui se fait dans chaque ville, dans chaque territoire des Hauts-de-France. Et, surtout, de voir ce que la Région fait pour chacun des projets ou peut encore faire pour les soutenir. C'est ce qu'attendent les habitants : que la Région soit efficace, connectée à la réalité."

La journée en images

Partager

Send this to a friend