Tous les communiqués de presse
Publié le 23/11/2018

« La Région et l’Europe nous aident au quotidien ! »

Icon
La Région et l’Europe nous aident au quotidien !

Une nouvelle campagne pour défaire les idées reçues et démontrer l’utilité de l’Europe pour les Hauts-de-France

Officiellement présentée lors de la séance plénière du 22 novembre 2018, la nouvelle campagne d’information de la Région Hauts-de-France valorise les bénéfices concrets de l’action européenne pour notre région. La campagne balaye les idées reçues et fait prendre conscience de l’importance de l’Europe pour les Hauts-de-France, et de ses impacts positifs sur le quotidien des habitants du territoire. Comme le souligne le message clé de la campagne, « La Région et l’Europe nous aident au quotidien ! ».

Une campagne multi-support pour combattre les idées reçues

Du 19 novembre au 5 décembre, la Région Hauts-de-France lance une nouvelle campagne d’information sur l’Europe : « Mon Europe Mon Quotidien : idées reçues ». Cette campagne grand public entend sensibiliser les habitants des Hauts-de-France à l’utilité des actions de l’Europe pour leur territoire et dans leur quotidien.

Avec un message fort « La Région et l’Europe nous aident au quotidien ! », il s’agit de mieux faire connaître comment se manifeste concrètement le soutien européen en région : la Région Hauts-de-France et l’Europe participent conjointement et activement à l’attractivité et au développement durable du territoire.

Sous la bannière « Mon Europe Mon Quotidien », cette campagne opte pour un ton décalé jouant sur les idées reçues qu’on peut parfois avoir sur l’action européenne. Parmi elles notamment : « L’Europe ne fait rien pour le tourisme et le patrimoine », « L’Europe ne se préoccupe pas de nos campagnes », « L’Europe détruit de l’emploi »…

Objectif : débusquer les préjugés et désamorcer les contre-vérités par un constat chiffré en mettant à jour la réalité de l’utilité des fonds européens.

Suivez « la semaine des idées reçues » à partir du lundi 26 novembre sur les réseaux sociaux de la Région Hauts-de-France et découvrez-y une idée reçue par jour. Aussi, retrouvez prochainement les témoignages des bénéficiaires mis en avant dans la campagne sur le site www.hautsdefrance.fr/europe/

Une campagne de proximité enrichie par des témoignages locaux

Territorialisée, la campagne est déployée dans les cinq départements, au plus proche des habitants. Pour chaque département, un bénéficiaire local aidé par l’Europe apporte son témoignage : un directeur marketing dans l’Aisne, une jeune femme ayant suivi une formation dans l’Oise, un médecin dans la Somme, un agriculteur du Nord, une responsable animation touristique dans le Pas-de-Calais.

A l’image de ces témoins, tous les habitants des Hauts-de-France et de nombreux secteurs sont concernés : agriculture, tourisme, ruralité, formation, emploi…

Un soutien européen considérable pour les Hauts-de-France

Les aides européennes améliorent concrètement le quotidien des habitants de la région. Le soutien européen est considérable : 1,7 milliard d’euros dans les Hauts-de-France entre 2014 à 2020.

Les aides de l'Europe, mises en œuvre par l’intermédiaire de la Région, soutiennent des projets participant au développement du territoire, qu’ils soient initiés par des entreprises, associations, CFA, lycées, missions locales, agriculteurs… et ce sur de nombreuses thématiques : la formation, l'éducation, l'insertion professionnelle, la santé, la recherche, l'innovation technologique, les aides aux PME, les transports propres, l’environnement, l’agriculture, la pisciculture, l’aquaculture…


Précisément, le territoire des Hauts-de-France bénéficie de l’intervention de quatre fonds européens pour la période 2014-2020, pour lesquels la Région a des responsabilités de gestion :

  • le FEDER (Fonds européen de développement régional) soutient les projets en matière de recherche et d’innovation, de développement des PME, de transition énergétique…
  • le FSE (Fonds social européen) et l’IEJ (Initiative pour l’emploi des jeunes) accompagnent les jeunes dans la formation tout au long de la vie et luttent contre le chômage des jeunes.
  • le FEADER (Fonds européen agricole de développement rural) intervient pour une agriculture et un secteur forêt-bois compétitifs, la gestion durable des ressources naturelles, la préservation du climat et le développement territorial équilibré des économies et communautés rurales.
  • le FEAMP (Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche) s’attache à la conservation des ressources biologiques de la mer.
Partager

Send this to a friend